Postface. Déconstruire la représentation du lien "naturel" entre immigration et délinquance

Résumé : Marseille, ville d’immigration, est-elle une ville de batailles? Ce livre a pour ambition de déconstruire les idées reçues sur les rapports qu’entretiennent les phénomènes migratoires et les affrontements conflictuels, porteurs de violence. Cette vision de la ville comme un terrain d’affrontement aborde la question de la migration comme facteur de violence en explorant la notion de xénophobie, et en quoi elle a été le théâtre de conflits venus d’ailleurs. Se départir d’une lecture stéréotypée de l’histoire marseillaise, c’est peut être ne pas y voir le récit d’une cohabitation sans heurts, ni celui d’une xénophobie sans cesse renouvelée. Ce faisant, ce livre se veut un examen lucide du cosmopolitisme marseillais du XIXe au XXe siècle.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01170516
Contributor : Laurent Mucchielli <>
Submitted on : Wednesday, July 1, 2015 - 4:23:25 PM
Last modification on : Thursday, January 18, 2018 - 2:23:47 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01170516, version 1

Collections

Citation

Laurent Mucchielli. Postface. Déconstruire la représentation du lien "naturel" entre immigration et délinquance. Les batailles de Marseille. Immigration, violences et conflits. 19ème-20ème Siècles, Presses universitaires de Provence, pp.171-176, 2013. ⟨hal-01170516⟩

Share

Metrics

Record views

134