Pertinence du découpage spatial produit par deux méthodes de classification (CHA et MIXMOD) ; application aux climats français

Résumé : L’espace climatique de la France continentale a d’abord été segmenté grâce à la classification hiérarchique ascendante (CHA), méthode fondée sur un calcul de distance linéaire. Ensuite, nous avons eu recours à MIXMOD, ensemble logiciel qui propose une méthode de classification basée sur une approche probabiliste dont les principes méthodologiques sont détaillés. Les résultats issus de deux modèles de MIXMOD sont comparés à celui produit par la CHA. L’espace français est segmenté de manière analogue par le premier modèle de MIXMOD et par la CHA dans un dispositif général où les climats de l’Ouest s’opposent à ceux du Sud, les montagnes ressortant de manière autonome. L’apport de MIXMOD apparaît dans son aptitude à segmenter l’espace de manière plus homogène que ne le fait la CHA. Le second modèle de MIXMOD présente une composition spatiale des climats originale, opposant l’océanique frais le long de la Mer du Nord au méditerranéen chaud confiné aux abords de la Côte d’Azur ; entre eux, les climats intermédiaires s’allongent de la côte atlantique aux frontières de l’Est.
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01170106
Contributor : Théoriser Et Modéliser Pour Aménager (umr 6049) Université de Bourgogne Franche-Comté <>
Submitted on : Wednesday, July 1, 2015 - 8:48:30 AM
Last modification on : Friday, July 13, 2018 - 11:31:42 AM

Links full text

Identifiers

Citation

Daniel Joly, Florent Langrognet. Pertinence du découpage spatial produit par deux méthodes de classification (CHA et MIXMOD) ; application aux climats français. Cybergeo : Revue européenne de géographie / European journal of geography, UMR 8504 Géographie-cités, 2016, pp.23. ⟨10.4000/cybergeo.27414⟩. ⟨hal-01170106⟩

Share

Metrics

Record views

308