Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

"Les personnifications dans la peinture monumentale en Italie au XIVe siècle : la grisaille et ses vertus"

Résumé : Cet article porte sur l’emploi de la technique de la peinture en grisaille dans l’art italien du XIVe siècle. Il interroge les raisons qui conduisent les peintres, comme Giotto dans la chapelle Scrovegni à Padoue ou Taddeo Gaddi dans la chapelle Baroncelli à Florence, à figurer les vertus et les vices, c’est-à-dire des notions abstraites, sous la forme de statues dans des décors en trompe-l’œil. Plus que de souligner les qualités mimétiques de la peinture du Trecento, il montre comment la grisaille met en lumière les propriétés des personnifications morales, entre autres leurs valeurs mémorielles.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01163812
Contributor : Bertrand Cosnet <>
Submitted on : Tuesday, June 16, 2015 - 3:20:30 PM
Last modification on : Wednesday, November 6, 2019 - 1:48:03 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 15, 2015 - 2:37:18 PM

File

B. Cosnet Aux limites de la co...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-01163812, version 1

Collections

Citation

Bertrand Cosnet. "Les personnifications dans la peinture monumentale en Italie au XIVe siècle : la grisaille et ses vertus". Les rapports des arts monochromes à la couleur, 2009, Tours, France. p. 119-126. ⟨hal-01163812⟩

Share

Metrics

Record views

257

Files downloads

723