Réussite, échec et abandon dans l'enseignement supérieur

Résumé : Depuis son fort développement dans le dernier tiers du XXe siècle, l'enseignement supérieur est confronté à des taux d'échec et d'abandon élevés qui sont régulièrement dénoncés comme autant de gaspillages sociaux, humains et financiers. De surcroît, il lui est demandé d'élever le niveau de formation des jeunes tout en faisant preuve d'une plus grande justice sociale. Face à ces impératifs, les établissements sont incités à lutter contre l'échec et les étudiants contraints à réussir leurs études. Mais que signifie "réussir ses études" ? Accéder à la formation et à l'établissement désirés, atteindre un cretain niveau d'études, acquérir des compétences utiles sur le marché du travail ou seulement obtenir le diplôme ? Et quels facteurs sont associés à la réalisation d'un parcours réussi ? Le phénomène apparaît bien plus complexe qu'il n'en a l'air : il dépend à la fois des conditions d'accès et de séléction des établissements, des pratiques pédagogiques des enseignants et des caractéristiques des étudiants. Par ailleurs, certaines structures d'enseignement supérieur mettent en place des politiques et des dispositifs de détection et de prévention du décrochage et de l'abandon des études. Sont-ils efficaces et équitables ?
Type de document :
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier
France. De Boeck, 2012, 978-2-8041-6868-1
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01132842
Contributeur : François Texier <>
Soumis le : mercredi 18 mars 2015 - 10:14:36
Dernière modification le : dimanche 5 novembre 2017 - 15:08:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01132842, version 1

Collections

Citation

Christophe Michaut, Marc Romainville. Réussite, échec et abandon dans l'enseignement supérieur. France. De Boeck, 2012, 978-2-8041-6868-1. 〈hal-01132842〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

645