Le skopos comme stratégie de déblocage : dialecte et scotticité dans Sunset Song de Lewis Grassic Gibbon

Résumé : Le roman-culte de la trilogie écossaise de Lewis Grassic Gibbon, Sunset Song, paru en 1932, a résisté à la traduction en français pendant près de 70 ans, principalement à cause de son style : celui-ci est non seulement une écriture personnelle mais aussi un manifeste pour la valeur littéraire du dialecte écossais que l’auteur a intimement mêlé à l’anglais afin de créer une prose poétique écossaise unique. L’imitation du dialecte ou l’adaptation dans un dialecte francophone étant irréalisables, c’est la réflexion sur la fonction de la traduction française, par le biais de la théorie fonctionnaliste du skopos, qui a permis de définir la stratégie de traduction à utiliser.
Type de document :
Article dans une revue
Meta : le journal de traducteurs, Presses Universitaires de Montreal, 2006, 51 (3), p. 504-523. 〈http://id.erudit.org/iderudit/013555ar〉. 〈10.7202/013555ar〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [16 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01131385
Contributeur : Elisabeth Lavault-Olléon <>
Soumis le : lundi 16 mars 2015 - 12:10:25
Dernière modification le : jeudi 4 octobre 2018 - 09:46:02
Document(s) archivé(s) le : lundi 17 avril 2017 - 14:33:40

Fichier

meta013555ar.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Elisabeth Lavault-Olléon. Le skopos comme stratégie de déblocage : dialecte et scotticité dans Sunset Song de Lewis Grassic Gibbon. Meta : le journal de traducteurs, Presses Universitaires de Montreal, 2006, 51 (3), p. 504-523. 〈http://id.erudit.org/iderudit/013555ar〉. 〈10.7202/013555ar〉. 〈hal-01131385〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

278

Téléchargements de fichiers

784