Le parcours d'une invisible par procuration

Résumé : Cet article est la biographie langagière d'une migrante maghrébine racontée par sa fille ; il sera donc question des représentations de cette dernière sur le parcours migratoire de sa mère. Ainsi, seront abordés le rapport aux langues, la restructuration du réseau social et la confrontation identitaire qui résulte de cette situation d'entre-deux. Nous verrons également que le processus d'intégration est dynamique et parfois lent mais, à partir d'un déclic, celui-ci peut s'accélérer et générer l'augmentation du capital social, le désir d'apprendre le français, plus d'autonomie, moins d'insécurité linguistique, etc. Dans les situations de marginalisation qui touchent certaines femmes migrantes, l'apprentissage du français paraît corollaire du processus d'intégration. Néanmoins, nous verrons que ce dernier relève également beaucoup de phénomènes extralinguistiques. Introduction Dans le cadre d'une thèse consacrée aux langues et parcours d'intégration d'immigrés maghrébins en France (Biichlé : 2007), je me suis intéressé au rapport qui existe entre apprentissage ou connaissance du français et intégration
Type de document :
Article dans une revue
Carnets d'Atelier de Sociolinguistique, L'Harmattan, 2012, Idéologies linguistiques et discriminations., pp.47-58
Liste complète des métadonnées


https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01127744
Contributeur : Luc Biichlé <>
Soumis le : dimanche 8 mars 2015 - 10:29:04
Dernière modification le : mercredi 15 mars 2017 - 08:50:37
Document(s) archivé(s) le : mardi 9 juin 2015 - 10:20:47

Fichier

Invisibles CAS 1.PDF
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01127744, version 1

Collections

Citation

Luc Biichlé. Le parcours d'une invisible par procuration. Carnets d'Atelier de Sociolinguistique, L'Harmattan, 2012, Idéologies linguistiques et discriminations., pp.47-58. <hal-01127744>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

238

Téléchargements du document

135