Des conditions difficiles d’exercice à la démission d’un médecin du travail en Service autonome : quels enseignements pour l’ergonome et la pluridisciplinarité ?

Résumé : Dans un contexte d’évolution de la médecine du travail, certaines situations spécifiques de médecins du travail deviennent précaires et difficiles. Le projet général « MEDTRATMS », dans lequel s’insère l’étude de cas présentée ici, vise l’explicitation et la description de l’activité des médecins du travail vis-à-vis de la prévention des TMS. Nous avons eu l’opportunité de suivre, sur une année, l’itinéraire d’un médecin du travail au sein du service autonome d’une grande entreprise. En situation délicate lors de nos premières investigations, le médecin du travail a ensuite démissionné. Malgré certaines limites liées aux conditions méthodologiques, cette expérience ainsi que le recul du médecin, une fois à distance de ses difficultés, permettent de mettre en évidence certains dilemmes de la pratique, où l’isolement et l’usure du médecin du travail interpellent directement les ressources et les articulations possibles du côté de l’action pluridisciplinaire en santé au travail et donc de la pratique de l’ergonomie
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01122326
Contributor : Fabien Coutarel <>
Submitted on : Tuesday, March 3, 2015 - 3:58:08 PM
Last modification on : Tuesday, November 28, 2017 - 2:53:51 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01122326, version 1

Collections

Citation

Perrine Parrel, Fabien Coutarel. Des conditions difficiles d’exercice à la démission d’un médecin du travail en Service autonome : quels enseignements pour l’ergonome et la pluridisciplinarité ?. 46ème Congrès International de la Société Française d'Ergonomie de Langue Française, Sep 2011, Paris, France. ⟨hal-01122326⟩

Share

Metrics

Record views

215