Le savant, le saumon et l’ingénieur. La Société d’acclimatation, l’État et le dépeuplement des cours d’eau à la fin du XIXe siècle

Résumé : Dans la seconde moitié du XIXe siècle, des savants, notamment liés à la Société d’acclimatation, s’inquiètent du déclin des populations de poissons d’eau douce en France et de la disparition de certaines espèces (saumons et truites) car elles représentent une perte de ressource alimentaire. Pour résoudre cette question, et protéger cette nature « sauvage », ils collaborent avec le gouvernement et l’administration. Ainsi les relations entre l’État et les savants se révèlent. Protéger la nature revient alors à réparer les actions de l’homme mais surtout à maîtriser le « sauvage » et à pérenniser la ressource piscicole. URL : http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Pour_m_R_moire_n-_14-2.pdf (consulté le 16/03/2015)
Mots-clés : Histoire
Type de document :
Article dans une revue
Pour Mémoire, revue du Comité d’histoire du ministère de l’Écologie, 2014, p. 88-97
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01121692
Contributeur : Carine Lecerf <>
Soumis le : lundi 2 mars 2015 - 14:02:55
Dernière modification le : lundi 16 mars 2015 - 15:58:15

Identifiants

  • HAL Id : hal-01121692, version 1

Collections

Citation

Rémi Luglia. Le savant, le saumon et l’ingénieur. La Société d’acclimatation, l’État et le dépeuplement des cours d’eau à la fin du XIXe siècle. Pour Mémoire, revue du Comité d’histoire du ministère de l’Écologie, 2014, p. 88-97. <hal-01121692>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

111