La place de la prévention dans les politiques de santé

Résumé : La prévention tient une place centrale dans la stratégie nationale de santé présentée en septembre 2013, elle en constitue l’un des trois axes structurants. Dans cette perspective la politique de prévention a pour but la protection des individus et des populations contre les risques sanitaires et de maladie mais aussi l’amélioration du contexte social, de l’environnement et des conditions de vie dans un sens favorable à la santé. La santé est, en effet, sous la dépendance d’un large ensemble de facteurs environnementaux, sociaux et individuels. L’objectif d’une politique de prévention est de mobiliser les moyens d’une action sur ces différents déterminants. Mener une politique nationale de prévention efficace repose sur deux principes : intervenir précocement, les interventions sur les déterminants de santé sont d’autant plus efficaces qu’elles interviennent tôt dans la vie des individus ; lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé, la politique de nationale de prévention vise à la réduction des inégalités et se doit d’articuler des dispositifs destinés à l’ensemble de la population des enfants et adolescents et d’autres spécifiques pour les plus vulnérables. La politique de prévention est appelée à se structurer selon trois axes : population, milieu et par thématiques de santé. C’est l’ensemble des parties prenantes de la santé, de l’éducation et de l’accompagnement social qui sont concernés. La politique nationale s’appuie sur les réalisations existantes, définit les priorités et structure l’ensemble dans une vision cohérente à l’interface des politiques de santé, d’éducation et sociale. En matière de prévention, tout particulièrement dans le champ de santé mentale, la mise en place d’une offre de proximité représente un enjeu majeur pour les politiques de santé publique. En effet, sont concentrés à l’échelon local de nombreux leviers susceptibles d’être activés pour agir sur les déterminants de la santé et les sources d’inégalités. C’est ainsi une véritable offre territoriale de prévention qu’il convient de mettre en place. Comme c’est également le cas en ce qui concerne l’organisation des soins on observe une dispersion des compétences et des responsabilités en matière de prévention ce qui nuit l’efficacité du dispositif notamment en ce qui concerne l’action en direction des personnes les plus vulnérables.
Type de document :
Communication dans un congrès
Colloque Prévention en psychiatrie : les clés de l'efficacité, Jun 2014, Paris, France. 〈http://www.fondation-fondamental.org/upload/pdf/actes_colloque_prevention_def.pdf〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01120085
Contributeur : Julie Pironom <>
Soumis le : mardi 24 février 2015 - 17:34:54
Dernière modification le : mercredi 25 février 2015 - 01:03:49

Identifiants

  • HAL Id : hal-01120085, version 1

Collections

Citation

Didier Jourdan. La place de la prévention dans les politiques de santé. Colloque Prévention en psychiatrie : les clés de l'efficacité, Jun 2014, Paris, France. 〈http://www.fondation-fondamental.org/upload/pdf/actes_colloque_prevention_def.pdf〉. 〈hal-01120085〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

141