Représentations opérationnelles : L'opéra entre Berio et Turing

Alain Bonardi 1
1 Equipe Interactions musicales temps-réel
STMS - Sciences et Technologies de la Musique et du Son
Résumé : Il est commun de dire que l'opéra et le théâtre connaissent aujourd'hui à la fois de grandes difficultés, emportés dans la vaste crise de la représentation, et de profondes mutations, dont témoignent le recul du texte, référence quasiment sacrée, et la confrontation au multimédia. Deux modalités de représentation s'opposent désormais : d'une part, la représentation d'un texte, que ce soit une pièce, un livret ou une partition, qui s'impose au comédien, au chanteur comme au spectateur ; d'autre part, la représentation multimédia, liée aux interfaces informatiques qui imposent leur mode de fonctionnement. Entre le déclin de la première, que l'on ne peut plus cacher, et l'apogée des modes d'interaction immédiats et prévisibles de la seconde, que peuvent les arts de la scène, sans renoncer au texte, même bouleversé dans ses formes, et sans se couper des possibilités de constitution progressive du sens par le dialogue homme-machine ? Un des éléments de réponse sera la nature de la relation homme-machine établie. L'informatique, au théâtre comme ailleurs, offre les deux visages fondateurs révélés par Turing, celui de la machine opérante, toujours plus rapide et puissante, et celui du dialogue entre l'ordinateur et l'être humain. Le chercheur en intelligence artificielle Allen Newell les a réconciliés en proposant de conceptualiser, selon un mode commun au sujet humain et à la machine, la connaissance, pour en faire des Connaissances, aisément manipulables. Refusant ce geste qui ignore le désir et le temps humains, nous recherchons des modalités du dialogue homme-machine au service de la scène qui n'ignoreraient pas l'envie. Dans cette perspective, tentant de conjuguer singularités et catégories, nous avons rencontré la prometteuse notion de collection, à laquelle sont liées des modalités de classification par constitution/rectification incessante de similarités. Elle sont ici exposées après avoir été éprouvées en situation de spectacle, que ce soit dans l'opéra numérique Alma Sola, ou dans les pièces de théâtre intermédia La Traversée de la nuit et Sur la lecture. Ainsi, notre recherche reste chevillée à la création. L'ouvrage ne cesse de croiser la notion de forme ouverte : nous nous engouffrons dans les espaces de liberté d'une dramaturgie ou d'une composition non corsetées, car précisement fondées sur l'échange entre l'acteur ou le chanteur et l'ordinateur. Approchée sur ordinateur, la forme ouverte devient appel à la réécriture constante – grazie Luciano Berio –, au façonnage de relations et de similarités par la multiplication des interactions entre l'être humain et l'ordinateur. Constitué de neuf textes indépendants mais solidaires, l'ouvrage est destiné aux passionnés d'opéra et de théâtre s'interrogeant sur le destin de ces arts, aux amateurs d'art numérique réfléchissant aux conditions de possibilité de ces pratiques, aux artistes sur ordinateur voulant échapper aux catégories informatiques a priori, aux informaticiens travaillant à la prise en compte du désir humain par les machines, mais aussi au public fasciné et intrigué par la présence de l'ordinateur sur scène. Le CD-ROM joint au livre laisse au lecteur la possibilité de voir et d'entendre des extraits de trois productions scéniques faisant appel à des techniques d'intelligence artificielle, pour déplacer les modalités habituelles de dramaturgie, de mise en scène, et de constitution du sens. Pour Alma Sola, nous avons de plus inclus une analyse hypermédia de l'opéra, permettant de comprendre et éprouver cette forme ouverte lyrique. Ces recherches et créations préludent à la conception de nouveaux outils d'écriture collaborative pour les créateurs d'opéra travaillant désormais en réseau, mais aussi de miroirs numériques des acteurs/chanteurs, désormais scrutés par des machines dans leurs répétitions.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01106423
Contributeur : Ircam Ircam <>
Soumis le : mardi 20 janvier 2015 - 13:07:26
Dernière modification le : lundi 29 mai 2017 - 14:26:46

Identifiants

  • HAL Id : hal-01106423, version 1

Collections

Citation

Alain Bonardi. Représentations opérationnelles : L'opéra entre Berio et Turing. Editions Delatour France; Francis Rousseaux. 2008. 〈hal-01106423〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

122