Quand le terrain devient vie et vice-versa. A quoi sert l’ethnomusicologue ?

Résumé : Depuis Malinowski, l’anthropologie a beaucoup réfléchi sur l’implication du chercheur sur le terrain. L’ethnomusicologie, quant à elle, repose notamment sur l’imprégnation de la culture étudiée par la pratique musicale. Mais que se passe-t-il lorsque le chercheur s’installe sur un terrain où la pratique puis l’observation s’imposent à lui progressivement ? En 2005, je me suis établie à Port-Vila (capitale du Vanuatu) afin de me rapprocher de mes terrains d’étude ruraux, et les aléas de la vie m’ont conduite à devenir membre (violoniste) d’un groupe de musique urbain émergeant. En 2011, alors que je quittais le Vanuatu, le groupe a sorti deux albums et effectué de nombreuses tournées. Quels y ont été mes engagements ? Qu’est-ce que j’ai appris sur les musiques et les musiciens du Vanuatu ? Ai-je fait de l’ethnomusicologie ? D’une importance politique et identitaire, les expressions orales « traditionnelles » (kastom) ont joué un rôle prépondérant dans la construction du Vanuatu qui accédait à l’indépendance en 1980. Trente-quatre ans après, c’est le reggae que les jeunes musiciens urbains ont choisi pour s’exprimer. L’ethnomusicologue doit-il valoriser les musiques locales « traditionnelles » et « authentiques » auprès des musiciens ? Doit-il au contraire suivre les choix des musiciens ? Quel est in fine le rôle de l’ethnomusicologue aujourd’hui ?
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01098669
Contributor : Monika Stern <>
Submitted on : Sunday, December 28, 2014 - 9:44:30 AM
Last modification on : Thursday, January 18, 2018 - 1:30:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01098669, version 1

Collections

Citation

Monika Stern. Quand le terrain devient vie et vice-versa. A quoi sert l’ethnomusicologue ?. L'ethnomusicologie Appliquée : pour qui ? pourquoi ?, Société Française D'Ethnomusicologie, May 2014, Paris, France. ⟨hal-01098669⟩

Share

Metrics

Record views

214