Intégration de la connectivité dans la gestion et la conservation des habitats

Résumé : La connectivité du paysage est reconnue comme l’un des éléments fondamentaux pour la gestion et la conservation durable de la biodiversité et des écosystèmes. L’état de connectivité du paysage définit le degré de facilité avec lequel les espèces se dispersent entre leurs habitats. La combinaison de modèles de distribution et de connectivité basés sur la théorie des graphes permet de produire des outils spatialisés illustrant l’état de connectivité d’un paysage donné. Cette méthode renseigne sur l’importance relative des n½uds d’habitats et des corridors. Au sein de l’équipe de modélisateurs d’Irstea Grenoble et avec le soutien d’experts naturalistes de l’Office national des forêts (ONF) et des Ligues pour la protection des oiseaux (LPO) de la Drôme et de l’Isère, une analyse de connectivité a pu être mise en ½uvre sur deux espèces de chauves-souris dans le massif du Vercors. Cette étude s’est déroulée dans le cadre du projet MocHab (" Modélisation de la distribution des espèces : un outil pour l’évaluation, la conservation des habitats d’espèces et des continuités écologiques ") financé par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE). / Landscape connectivity is considered as a key issue for biodiversity conservation and natural ecosystems stability. Hence, landscape connectivity defines the degree to which the landscape facilitates or impedes movement among resource patches. Habitat modelling coupled with connectivity analysis based on graph theory provides a spatial operational approach to an integrative landscape management. The approach provides maps showing the connectivity status of different patches within the landscape matrix. The project was carried out in France by the Landscape ecology modelling group working at Irstea Grenoble in tandem with natural experts from the National Forest Office (ONF) and Bird Protection Leagues (LPO) from Drôme and Isère Departments. Two species of wild horseshoe bats were studied on regional natural park of Vercors. The work is a part of MocHab project (“Modeling of species distribution: a tool for habitat evaluation and conservation as well as ecological connectivity”). It was financed by the French Ministry of Ecology, Sustainable Development and Energy (MEDDE).
Type de document :
Article dans une revue
Sciences Eaux and Territoires : la Revue du IRSTEA, IRSTEA, 2014, p. 20 - p. 25. 〈10.14758/SET-REVUE.2014.14.04〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01071937
Contributeur : Import Ws Irstea <>
Soumis le : mardi 7 octobre 2014 - 09:59:34
Dernière modification le : mardi 31 juillet 2018 - 17:35:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 8 janvier 2015 - 10:36:54

Fichier

dg2014-pub00041868.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

M. Le Roux, S. Luque, Serge Vincent, O. Planckaert. Intégration de la connectivité dans la gestion et la conservation des habitats. Sciences Eaux and Territoires : la Revue du IRSTEA, IRSTEA, 2014, p. 20 - p. 25. 〈10.14758/SET-REVUE.2014.14.04〉. 〈hal-01071937〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

158

Téléchargements de fichiers

192