De la Fabrique du Corps au Corps Machine en passant par les Automates : Jacques Vaucanson & Claude Nicolas Le Cat (1700-1768)

Résumé : Dans la deuxième moitié du dix-huitième siècle français, l'œuvre médicale de Le Cat, contemporaine des machines de Vaucanson, permet de prouver la transformation du schème moderne du corps fabrique en corps machine, notamment en faisant évoluer la fonction heuristique et ontologique de l'analogie. Le topos du corps fabrique émerge dans l'Antiquité vers le premier siècle après Jésus-Christ, à Rome, à la fois en médecine et en philosophie, avec Galien et Cicéron. Pourtant un glissement s'opère progressivement avec l'émergence et la diffusion du concept de machine : thématisé par Descartes, il va se substituer au fur et à mesure à l'idée de fabrique. A cet égard, Le Cat peut incarner un moment historique, puisqu'il présente en effet les deux critères essentiels du topos du corps fabrique et analogique, au moment où ils sont en train de basculer dans le registre de la machine.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Bernard Roukhomovsky. L'Automate: machine, merveille., Presses universitaires de Bordeaux, pp.157-188, 2012
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01009338
Contributeur : Sarah Carvallo <>
Soumis le : mardi 17 juin 2014 - 16:57:01
Dernière modification le : mardi 17 juin 2014 - 16:57:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01009338, version 1

Collections

Citation

Sarah Carvallo. De la Fabrique du Corps au Corps Machine en passant par les Automates : Jacques Vaucanson & Claude Nicolas Le Cat (1700-1768). Bernard Roukhomovsky. L'Automate: machine, merveille., Presses universitaires de Bordeaux, pp.157-188, 2012. 〈hal-01009338〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

101