Condition inf-sup pour l'élément fini de Taylor-Hood P2-iso-P1, 3D; application aux équations de Maxwell

Patrick Ciarlet 1 Vivette Girault
1 POEMS - Propagation des Ondes : Étude Mathématique et Simulation
Inria Saclay - Ile de France, ENSTA ParisTech UMA - Unité de Mathématiques Appliquées, CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique : UMR7231
Résumé : On considère la discrétisation des équations de Maxwell, telle qu'elle a été proposée dans [3,2,1]. Les approximations numériques du champ électromagnétique et du multiplicateur de Lagrange associé à la divergence du champ sont réalisées à l'aide de l'élément fini de Taylor-Hood P2-iso-P1, et complétées de fonctions-test singulières, lorsque le domaine de calcul est non convexe, à bord non régulier. Le but de la Note est de prouver l'existence d'une condition inf-sup discrète. On peut également appliquer ce résultat à la discrétisation du système de Stokes en vitesse-pression
Type de document :
Article dans une revue
Comptes Rendus Mathématique, Elsevier Masson, 2002, 335 (10), pp.827-832. <10.1016/S1631-073X(02)02564-5>
Liste complète des métadonnées

https://hal-ensta.archives-ouvertes.fr/hal-00990187
Contributeur : Aurélien Arnoux <>
Soumis le : mardi 13 mai 2014 - 11:26:27
Dernière modification le : jeudi 9 février 2017 - 15:47:54

Identifiants

Collections

Citation

Patrick Ciarlet, Vivette Girault. Condition inf-sup pour l'élément fini de Taylor-Hood P2-iso-P1, 3D; application aux équations de Maxwell. Comptes Rendus Mathématique, Elsevier Masson, 2002, 335 (10), pp.827-832. <10.1016/S1631-073X(02)02564-5>. <hal-00990187>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

129