Jarry le jeune Daim

Résumé : Alfred Jarry faisait partie des jeunes littérateurs qui avaient très envie, au début des années 1890, de rentrer au Mercure de France pour y faire carrière. Dans L'Art littéraire, où il est membre du comité de rédaction avec son ami Léon-Paul Fargue depuis janvier 1894, il fait côtoyer ses textes avec ceux de Saint-Pol-Roux ou de Remy de Gourmont. C'est là qu'il se fait remarquer par ce dernier, qui l'introduit dans la revue de Vallette en lui permettant de publier " Haldernablou ". Pourquoi ce choix de Jarry par Gourmont ? La plupart des biographes de Jarry, comme Patrick Besnier, sont d'accord pour affirmer que Gourmont voyait en lui un disciple capable de devenir le nouveau critique pictural du Mercure après la mort de G.-Albert Aurier . Jarry pouvait tout à fait apparaître à Gourmont comme un jeune élève très impressionnable, qu'il pouvait modeler à son image ; mieux, qui se chargeait lui-même d'imiter le maître. Entre ses premiers essais critiques et César-Antechrist en 1895, avant la brouille irrémédiable avec Gourmont qu'il traitera de " Vieux Daim " dans L'Amour en visites, Jarry a en effet tout du " jeune Daim " : ses écrits de cette époque semblent des démarcations très précises de ceux de son mentor.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00988412
Contributor : Julien Schuh <>
Submitted on : Wednesday, May 7, 2014 - 7:30:54 PM
Last modification on : Sunday, October 21, 2018 - 10:28:02 PM
Long-term archiving on : Thursday, August 7, 2014 - 12:09:35 PM

File

Schuh_-_Jarry_le_jeune_daim.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00988412, version 1

Collections

Citation

Julien Schuh. Jarry le jeune Daim. Actualité de Remy de Gourmont, Éditions du Clown Lyrique, pp.143-158, 2008, Les Cahiers. ⟨hal-00988412⟩

Share

Metrics

Record views

173

Files downloads

221