La Machine à décerveler d'Alfred Jarry

Résumé : L'œuvre d'Alfred Jarry propose une utilisation singulière de la mémoire comme méthode de production textuelle. Jarry convoque les théories les plus récentes à son époque, dans les ouvrages de Théodule Ribot ou dans les cours de philosophie de Bergson, pour construire une image de la mémoire comme processus de vidange de l'esprit, destiné à ne conserver que l'essentiel de l'expérience humaine. Le processus de la mémorisation est pour Jarry d'abord oubli: c'est un mouvement d'effacement des contextes et de redistribution presque aléatoire des objets de l'expérience, qui doit permettre leur réutilisation dans une œuvre nouvelle. Celui qui sait utiliser sa mémoire ou plutôt, paradoxalement, celui qui sait oublier à bon escient, est capable de produire des textes parfaits, dépourvus de toute aspérité, des œuvres suggestives disponibles pour une multitude d'interprétations. Ce processus, qu'il nomme la 'Machine à Décerveler', représente, comme l'écrit Linda Stillman, 'une métaphore du mécanisme de l'imagination et de l'écriture'.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00984002
Contributor : Julien Schuh <>
Submitted on : Saturday, April 26, 2014 - 7:27:42 PM
Last modification on : Sunday, October 21, 2018 - 10:28:02 PM
Long-term archiving on : Saturday, July 26, 2014 - 11:05:10 AM

File

Julien_Schuh_-_La_Machine_A_DA...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00984002, version 1

Collections

Citation

Julien Schuh. La Machine à décerveler d'Alfred Jarry. Colloque de la Society of Dix-Neuviémistes, " Mémoire et Souvenirs au/du XIXe siècle ", Mar 2008, Manchester, Royaume-Uni. ⟨hal-00984002⟩

Share

Metrics

Record views

777

Files downloads

1441