POUR UNE HISTOIRE DÉSORIENTÉE DE L'ÉNERGIE

Résumé : Le terme de " transition énergétique " est apparu au milieu des années 1970 pour conjurer les inquiétudes liées à la " crise énergétique ", cette dernière expression étant alors dominante. Dire " transition " plutôt que " crise " rendait le futur beaucoup moins anxiogène en l'arrimant à une rationalité planificatrice et gestionnaire. Or si l'histoire nous apprend une chose, c'est bien qu'il n'y a jamais eu de transition énergétique. On ne passe pas du bois au charbon, puis du charbon au pétrole, puis du pétrole au nucléaire. L'histoire de l'énergie n'est pas celle de transitions, mais celle d'additions successives de nouvelles sources d'énergie primaire. Pour se libérer de l'idée de transition, l'histoire de l'énergie doit abandonner ses terrains classiques et étudier les situations historiques passées où des sociétés ont été contraintes de réduire leur consommation énergétique.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00956441
Contributor : Daniel Thevenot <>
Submitted on : Thursday, March 6, 2014 - 4:29:38 PM
Last modification on : Thursday, January 11, 2018 - 6:19:18 AM
Long-term archiving on : Friday, June 6, 2014 - 10:56:24 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00956441, version 1

Collections

Citation

Jean-Baptiste Fressoz. POUR UNE HISTOIRE DÉSORIENTÉE DE L'ÉNERGIE. 25èmes Journées Scientifiques de l'Environnement - L'économie verte en question, Feb 2014, Créteil, France. ⟨hal-00956441⟩

Share

Metrics

Record views

1067

Files downloads

1962