Mesure relative et mesure absolue

Résumé : Dans l'espace homogène que la science moderne a substitué à l'ancien cosmos, au sein d'un espace infiniment étendu et infiniment divisible, sans éléments minimaux ou maximaux propres à fixer une échelle ni rien qui puisse faire borne ou limite, la mesure semblait vouée à n'être qu'une notion purement relative. Pourtant, dans ses derniers travaux, Galilée a montré que la variation non linéaire de certaines variables physiques par rapport à d'autres suffit à donner une valeur absolue à certains ordres de grandeur. L'échelle des phénomènes n'est pas un paramètre qui vient s'ajouter à leur forme, elle influe de manière déterminante sur cette forme qui, en retour, ne peut exister qu'à certaines échelles.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers philosophiques, Réseau Canopé 2013, 135, pp.36-50
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00934417
Contributeur : Olivier Rey <>
Soumis le : mercredi 22 janvier 2014 - 02:28:38
Dernière modification le : mercredi 28 septembre 2016 - 15:37:31
Document(s) archivé(s) le : mardi 22 avril 2014 - 22:15:21

Fichier

Rey_Mesure.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00934417, version 1

Citation

Olivier Rey. Mesure relative et mesure absolue. Cahiers philosophiques, Réseau Canopé 2013, 135, pp.36-50. <hal-00934417>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

981

Téléchargements du document

628