Dimensions cognitives et multiscalaires des conflits environnementaux

Résumé : La dynamique conflictuelle s'exprime particulièrement sur le terrain de l'aménagement et de l'environnement. Mais pour qu'il y ait conflit ou opposition entre des individus ou des groupes, il faut que des " opinions " soient constituées : or celles-ci se forment de manière complexe, dans des processus dont les explications théoriques sont multiples et opposent nettement les lectures économiste, monétarisant les dommages, et écologique, qui raisonne en termes de seuil quantitatif. Par ailleurs, si certaines attitudes conflictuelles peuvent apparaître spontanément en raison de l'évidence de nuisances, la plupart du temps ces opinions sont des construits sociaux dépendant d'un contexte culturel particulier localisé, qui participent d'une " mise en valeur " autoréférentielle de la nature ou du patrimoine. Elles relèvent donc de procédures liées à la fois à des dimensions cognitives, sociales et territoriales. Ces dernières ajoutent à la complexité par leur caractère multiscalaire, avec des différences d'échelles et de lieux entre les dommages et les avantages (infrastructures de transport ou changement climatique par exemple). L'intervention a pour but de réfléchir, à partir d'exemples précis et de propositions théoriques, sur les processus d'émergence des conflits environnementaux et leurs caractéristiques majeures.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00925540
Contributor : Samuel Challéat <>
Submitted on : Wednesday, January 8, 2014 - 11:14:38 AM
Last modification on : Friday, July 6, 2018 - 3:00:08 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00925540, version 1

Citation

André Larceneux, Samuel Challéat. Dimensions cognitives et multiscalaires des conflits environnementaux. Séminaire Conflits et Territoires (AgroParisTech, CNRS, INRA), Nov 2011, France. ⟨hal-00925540⟩

Share

Metrics

Record views

218