Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

Le maître E dans ses rôles de partenaire

Résumé : Les pratiques d'aide, spontanées ou résultant d'une prescription se multiplient dans l'ensemble de notre système éducatif. La qualité de l'aide apportée est sans nul doute déterminante pour la réussite des élèves, cependant elle ne suffit pas rendre compte de l'intérêt d'une aide : il est nécessaire de porter l'analyse au niveau du projet global d'enseignement, de la classe et de l'école, incluant les pratiques collaboratives mises en œuvre par les professionnels concernés. Dans ce cadre, nous avons mis en place un travail de recherche nous permettant d'explorer les tensions inhérentes à la pratique d'aide. Cette recherche, d'une durée de deux ans, et centrée sur l'étude des partenariats a combiné plusieurs approches théoriques et méthodologiques : lexicométrie, anthropologie, psychologie ergonomique... Nous partirons de trois constats empiriques pour de mener une analyse des situations d'aide. D'une part, les écrits professionnels que nous avons analysés (PPRE, réunions de synthèse...) sont peu référencés et sont souvent utilisés comme outils de communication interne. Cette appropriation des outils institutionnels nous amène à soulever une tension entre les composantes du projet d'aide qui doivent être explicitées, officialisées pour être partagées et institutionnalisées et celles qui doivent rester implicites, notamment pour conserver au projet sa souplesse et ses possibilités d'adaptation. D'autre part nous avons constaté que les pratiques d'aide doivent combiner des temporalités multiples, de la nécessaire réussite de l'enfant à court terme à l'installation de progrès sur le long terme. Notre étude montre que les enseignants chevronnés combiner des temporalités multiples et " tenir " plusieurs temporalités que ce soit dans les actions entreprises auprès des élèves ou dans l'articulation des intervention des différents acteurs.. Enfin, nous partirons d'une analyse lexicométrique des textes officiels pour montrer que les différents professionnels chargés de l'aide, notamment Maître E et maîtres " Ordinaires " sont, du point de vue de la prescription primaire, dans des univers professionnels différents qui devraient leur permettre d'agir en complémentarité plutôt qu'en alternance. Pour terminer notre exposé, nous nous appuierons sur des concepts utilisés dans d'autres systèmes éducatifs pour compléter l'analyse de nos données. Nous présenterons notamment les évolutions des systèmes éducatifs nord américains qui ont permis le développement du concept d' " élève à risque ", comme réponse partielle à la tension implicite/explicite. Nous présenterons le concept de réussite, tel qu'il est utilisé en Suisse, et qui permet la complémentarité, plutôt que la juxtaposition, des dispositifs d'aide aux élèves à besoins éducatifs particuliers.
Document type :
Other publications
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00923205
Contributor : Serge Thomazet Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, January 2, 2014 - 8:42:55 AM
Last modification on : Tuesday, March 30, 2021 - 9:30:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00923205, version 1

Collections

Citation

Corinne Mérini, Pascale Ponté, Serge Thomazet. Le maître E dans ses rôles de partenaire. 2009. ⟨hal-00923205⟩

Share

Metrics

Record views

162