Les territoires périurbains à l'épreuve de la progression des célibataires et familles monoparentales, le cas de la Grande Couronne Francilienne

Résumé : La seconde transition démographique est associée à une diversification et une diminution de la taille des ménages. Dans le contexte territorial et sociodémographique spécifique du périurbain, les formes de cette transition démographique sont distinctes de celles qui ont marqué les territoires urbains. En effet, une faible urbanité et la forte représentation des couples avec enfants caractérisent traditionnellement les territoires périurbains. Ce type d'environnement est a priori peu adapté aux attentes des petits ménages, notamment les célibataires les plus jeunes, à la recherche d'aménités urbaines proches. Ces petits ménages ne cessent pourtant d'augmenter dans le périurbain francilien. Mais ces évolutions sont très fortement marquées selon le degré d'urbanité des territoires et le passé marital des ménages.
Type de document :
Article dans une revue
Espace Populations Sociétés, Centre National de la Recherche Scientifique, 2011, 3, pp.577-589. 〈10.4000/eps.4711 〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00906670
Contributeur : Isabelle Grangeret <>
Soumis le : mercredi 20 novembre 2013 - 10:42:50
Dernière modification le : mardi 28 mars 2017 - 10:25:53

Identifiants

Collections

Citation

Benjamin Motte-Baumvol, Leslie Belton-Chevallier. Les territoires périurbains à l'épreuve de la progression des célibataires et familles monoparentales, le cas de la Grande Couronne Francilienne. Espace Populations Sociétés, Centre National de la Recherche Scientifique, 2011, 3, pp.577-589. 〈10.4000/eps.4711 〉. 〈hal-00906670〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

172