Différences de genre et formes de dépendances des conjoints biactifs dans l'accompagnement des enfants

Résumé : L'approche des différences de genre dans la mobilité a été renouvelée à partir des années 2000 par l'attention portée aux formes d'interdépendance entre conjoints pour leurs déplacements quotidiens. Dans ce travail mobilisant l'enquête ménages-déplacements d'Île-de-France, nous en avons relevé deux types à partir de l'analyse de l'accompagnement des enfants des conjoints de couples de biactifs. D'une part, il y a un effet d'entraînement. Lorsqu'un conjoint fait de l'accompagnement, l'autre a une probabilité plus forte d'en faire également. D'autre part, les conjoints se distribuent entre eux l'accompagnement avant travail et après travail. Toutefois, l'interdépendance entre conjoints est asymétrique. La femme est plus sensible au programme d'activité de son conjoint que ce dernier ne l'est pour elle. Si la probabilité qu'elle fasse de l'accompagnement augmente avec la durée de travail de son conjoint, l'inverse est moins vérifiable. Les femmes continuent à faire toujours plus d'accompagnement que leur conjoint.
Mots-clés : DEPLACEMENT URBAIN
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00904814
Contributor : Théoriser Et Modéliser Pour Aménager (umr 6049) Université de Bourgogne Franche-Comté <>
Submitted on : Friday, November 15, 2013 - 11:55:24 AM
Last modification on : Thursday, March 14, 2019 - 3:06:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00904814, version 1

Citation

Benjamin Motte-Baumvol, Leslie Belton-Chevallier, Richard Shearmur. Différences de genre et formes de dépendances des conjoints biactifs dans l'accompagnement des enfants. Géographie, Économie, Société, Lavoisier, 2011, 13 (2), pp.189-206. ⟨hal-00904814⟩

Share

Metrics

Record views

242