Propagation et modélisation numérique de la conduction acoustique par voie osseuse

J. Barbut 1, * Erick Ogam 2 M. Montava 3 M. Llari 1 M. Lucciano 1 J. Lavieille 3 C. Masson 1 A. Deveze 3
* Auteur correspondant
2 O&I - Ondes et Imagerie
LMA - Laboratoire de Mécanique et d'Acoustique [Marseille]
3 Service d'ORL, CHU Nord
LBA UMR T24 - Laboratoire de Biomécanique Appliquée
Résumé : Hearing impairment is one of the challenges of the 21st century, It is going to be overcome by the recent advances in assistive hearing aids systems and in particular bone-anchored implants. Their optimization is possible today through better knowledge of how sound waves propagate on the surface of the skull. The aim of our study was to evaluate the modes of propagation of sound waves through bone conduction at the surface of the skull and identify the criteria of attenuation of these waves as a function of time, their trajectory and frequency of the stimulation . An experimental study on isolated human cephalic end was conducted. The excitation was performed by a shaker over a wide frequency band. Eighteen measurement points were determined on the cap where miniature piezoelectric accelerometers were glued. Cochlear vibrations could be collected by recording the movement of the round window using a laser vibrometer. The results identified the preferential conduction pathways of sound waves on the surface of the skull according to the solicitation frequencies. ----------------------------- In French: Le handicap auditif est un des défis du 21° siècle, il est en passe d'être relevé grâce aux progrès récents des systèmes auditifs et en particulier des implants à ancrage osseux. Leur optimisation passe aujourd'hui par une meilleure connaissance des modalités de propagation des ondes sonores à la surface du crâne. L'objectif de notre étude était donc d'évaluer les modalités de propagation des ondes sonores par voie osseuse à la surface du crâne et de déterminer les critères d'atténuation de ces ondes en fonction du temps, de leur trajectoire et des fréquences de stimulations. Une étude expérimentale sur extrémités céphaliques humaines isolées a été menée. L'excitation était réalisée par un pot vibrant couvrant une large bande fréquentielle. Dix-huit points de mesure ont été déterminés sur la calotte où des accéléromètres miniatures ont été collés. Les vibrations cochléaires ont pu être recueillies par l'enregistrement des déplacements de la fenêtre ronde par vibrométrie laser. Les résultats obtenus ont permis d'identifier les voies de conduction préférentielles des ondes sonores à la surface du crâne en fonction des fréquences de sollicitation.
Type de document :
Communication dans un congrès
120 ème Congres de la SFORL, Oct 2013, Paris, France. 130, pp.A75 - A76, 2013, 〈10.1016/j.aforl.2013.06.257〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00903716
Contributeur : Erick Ogam <>
Soumis le : mardi 12 novembre 2013 - 18:58:14
Dernière modification le : lundi 29 janvier 2018 - 16:06:03

Identifiants

Citation

J. Barbut, Erick Ogam, M. Montava, M. Llari, M. Lucciano, et al.. Propagation et modélisation numérique de la conduction acoustique par voie osseuse. 120 ème Congres de la SFORL, Oct 2013, Paris, France. 130, pp.A75 - A76, 2013, 〈10.1016/j.aforl.2013.06.257〉. 〈hal-00903716〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

281