La (dé)construction politique des associations gestionnaires d'établissements

Résumé : En s'appuyant sur les cas d'études de l'Ove (Œuvre des Villages d'Enfants) et de l'Adapei (Association des Parents d'Enfants Handicapés Mentaux) entre 1945 et 2012 dans le département du Rhône, cet article met en avant le déploiement de jeux de pouvoir internes entre les centres bénévoles et salariés, les directions générales, les présidences, les bureaux, les conseils d'administration, les directeurs et les personnels d'établissements d'accueil pour expliquer la dépolitisation des revendications des associations gestionnaires d'équipements pour personnes handicapées. La reconfiguration des relations de pouvoir se traduit par le découplage volontaire et fonctionnel des associations vis-à-vis de leur base historique, bénévole et militante.
Type de document :
Article dans une revue
Terrains et Travaux : Revue de Sciences Sociales, ENS Cachan, 2013, 23 (2)
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00870551
Contributeur : Benoit Cret <>
Soumis le : lundi 7 octobre 2013 - 15:12:37
Dernière modification le : mercredi 31 octobre 2018 - 12:24:14

Identifiants

  • HAL Id : hal-00870551, version 1

Citation

Benoit Cret, Guillaume Jaubert, Magali Robelet. La (dé)construction politique des associations gestionnaires d'établissements. Terrains et Travaux : Revue de Sciences Sociales, ENS Cachan, 2013, 23 (2). 〈hal-00870551〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

289