Conception et organisation du travail dans les abattoirs en France : la polyvalence est-elle une solution aux TMS ?

Fabien Coutarel 1 François Daniellou 2 Bernard Dugué 2
2 COGNITIQUE
IMS - Laboratoire de l'intégration, du matériau au système
Résumé : La polyvalence des opérateurs semble aujourd'hui être, pour certains, le traitement organisationnel miracle tant attendu au problème des TMS dans les abattoirs. Il est indiscutable que la rotation qu'elle permet dans les ateliers va dans le sens, sous certaines conditions, de la prévention des maladies professionnelles, de l'enrichissement du travail et de l'élargissement des compétences. Au-delà de ces aspects de santé, la polyvalence crée une souplesse dans la gestion des ressources humaines qui permet tout un ensemble de régulations qui ne pouvaient se faire jusque là. Construire la polyvalence est intéressant tant du point de vue de la santé que de celui de la productivité. Il convient de rappeler deux choses : - la rotation entre les différents postes n'est qu'une des formes de la polyvalence, même si c'est celle qui est le plus fréquemment envisagée, - la rotation n'est pas automatiquement synonyme de pluri-compétences ; elle peut avoir comme seul objectif de rompre la monotonie du travail ou d'alléger les contraintes par rapport à la tenue de certains postes, sans qu'il y ait un enrichissement significatif de l'activité. Les entreprises dans lesquelles nous sommes intervenus étaient toutes, comme c'est généralement le cas dans les abattoirs, organisées sous la forme de chaîne de production selon une très forte division du travail. C'est bien parce que les tâches sont extrêmement découpées que la question de la polyvalence se pose avec autant d'acuité et de complexité. Nous tenterons ici, sur la base d'un ensemble d'interventions, de témoigner d'un certain nombre de constats qui encadrent la polyvalence. L'idée générale que nous allons défendre est la suivante : si la polyvalence est une réponse organisationnelle aux TMS, c'est aussi une réponse qui se construit, sans quoi, la rotation sur les postes devient alors un phénomène amplificateur dans les processus d'apparition des TMS. Nous allons donc présenter un certain nombre de réflexions permettant de construire efficacement la polyvalence. Dans un souci de clarté, le texte distinguera des conditions matérielles, organisationnelles, stratégiques, humaines et pédagogiques, en reprenant le lien étroit qui existe entre la polyvalence et l'apprentissage : parce que la polyvalence sous-entend un apprentissage, les conditions de l'apprentissage sont aussi celles de la polyvalence.
Type de document :
Communication dans un congrès
Forum d'échange de la chaire GM en ergonomie, 2003, Montréal, France. pp.109-115, 2003
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00832796
Contributeur : Judith Margolinas <>
Soumis le : mardi 11 juin 2013 - 13:27:42
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:26:59
Document(s) archivé(s) le : jeudi 12 septembre 2013 - 04:08:09

Fichier

Coutarel_TMS_Montreal_2003.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00832796, version 1

Citation

Fabien Coutarel, François Daniellou, Bernard Dugué. Conception et organisation du travail dans les abattoirs en France : la polyvalence est-elle une solution aux TMS ?. Forum d'échange de la chaire GM en ergonomie, 2003, Montréal, France. pp.109-115, 2003. 〈hal-00832796〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

580

Téléchargements de fichiers

1293