Discordances entre mémoire et histoire. Un exemple : le congrès d'Amiens (1906)

Résumé : Mémoire et histoire forment parfois un couple étrange. Le syndicalisme du XXe siècle en donne des illustrations frappantes. Quelques événements - 1906, 1920, 1936, 1947, 1968... - marquent la "mémoire syndicale" et fondent une identité collective. Or, en prenant l'exemple du congrès CGT d'Amiens de 1906, plusieurs dimensions - a priori essentielles - de cette mémoire peuvent être discutées : l'importance de la grève, les rapports entre partis et syndicats, la faiblesse historique de la syndicalisation en France. Les données historiques ne concordent pas avec les représentations habituellement véhiculées à propos du syndicalisme avant 1914. N'en serait-il pas de même pour tout le XXe siècle ? Plus au fond, c'est s'interroger à propos de la construction de la mémoire syndicale : produit d'agents individuels et collectifs mais aussi de mécanismes plus fondamentaux à l'origine du discours mythique ?
Type de document :
Communication dans un congrès
Histoire et mémoire des mouvements syndicaux, Dec 2012, Clermont-Ferrand, France
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [15 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00766218
Contributeur : Dominique Labbé <>
Soumis le : lundi 17 décembre 2012 - 18:55:52
Dernière modification le : lundi 25 février 2019 - 15:28:05
Document(s) archivé(s) le : dimanche 18 décembre 2016 - 03:59:19

Fichier

AndolfattoLabbeClermont.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00766218, version 1

Collections

Citation

Dominique Andolfatto, Dominique Labbé. Discordances entre mémoire et histoire. Un exemple : le congrès d'Amiens (1906). Histoire et mémoire des mouvements syndicaux, Dec 2012, Clermont-Ferrand, France. 〈hal-00766218〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

322

Téléchargements de fichiers

208