Travailler autrement. Comment le cancer initie un autre rapport au travail

Karine Chassaing 1, * Anne-Marie Waser 2
* Auteur correspondant
1 COGNITIQUE
IMS - Laboratoire de l'intégration, du matériau au système
Résumé : L’article aborde la question de la maladie au travail non comme l’effet du travail (bien que ce lien causal soit évoqué dans l’un des cas relatés), mais du cancer et de ses effets au travail : sur les relations de travail, l’aménagement ou non de l’activité et sur le rapport au travail. La question de la préservation de sa santé, parfois grâce au travail, parfois en dépit de celui-ci, prend ici un relief particulier puisque la maladie la rend davantage consciente, s’inscrivant dans des stratégies variables en fonction des individus (de leurs parcours, des négociations conjugales) et des situations de travail. L’autonomie dans le travail est une condition nécessaire pour recréer un milieu en monde pour vivre, mais elle n’est pas suffisante pour vivre avec la santé. Lorsque l’autonomie dans le travail est faible, la recréation de milieu en monde pour vivre avec la santé se situe alors plus au plan des façons de faire, des gestes professionnels
Type de document :
Article dans une revue
Travailler , Martin Média 2010, pp. 99-136. 〈10.3917/trav.023.0099〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00740502
Contributeur : Chrystelle Myrtil <>
Soumis le : mercredi 10 octobre 2012 - 13:37:03
Dernière modification le : mardi 15 janvier 2019 - 14:54:14

Identifiants

Citation

Karine Chassaing, Anne-Marie Waser. Travailler autrement. Comment le cancer initie un autre rapport au travail. Travailler , Martin Média 2010, pp. 99-136. 〈10.3917/trav.023.0099〉. 〈hal-00740502〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

310