Réflexions sur l'analyse des pratiques informationnelles collaboratives : Peu de travaux en sciences de l'information se sont intéressés aux pratiques informationnelles collaboratives et de ce fait, nous n'avons pas une compréhension profonde des actions et opérations qui peuvent être entreprises, par exemple, par un groupe de personnes agissant ensemble pour rechercher, récupérer, et utiliser des informations. La recherche d'information est généralement traitée en tant qu'activité essentiellement individuelle, comme en témoigne la majorité des modèles de recherche d'information où l'individu est au cœur de la modélisation. Dans cet article, nous proposons un cadre théorique basé sur la théorie de l'activité pour étudier la recherche collaborative d'information. Nous nous basons sur la littérature en sciences de l'information et en d'autres disciplines, où la théorie de l'activité est utilisée, pour déterminer les éléments importants à prendre en compte dans l'étude d'une activité de recherche collaborative d'information. Le cadre théorique développé est utilisé pour analyser un cas de recherche collaborative d'information où des petits groupes d'étudiants sont impliqués dans la réalisation d'un travail collectif visant à produire un dossier documentaire sur un sujet donné.

Type de document :
Article dans une revue
Les Cahiers du numérique, Lavoisier, 2012, pp.131-158
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00738686
Contributeur : Nabil Ben Abdallah <>
Soumis le : jeudi 4 octobre 2012 - 19:07:58
Dernière modification le : jeudi 12 juillet 2018 - 01:11:29

Identifiants

  • HAL Id : hal-00738686, version 1

Collections

Citation

Nabil Ben Abdallah. Réflexions sur l'analyse des pratiques informationnelles collaboratives : Peu de travaux en sciences de l'information se sont intéressés aux pratiques informationnelles collaboratives et de ce fait, nous n'avons pas une compréhension profonde des actions et opérations qui peuvent être entreprises, par exemple, par un groupe de personnes agissant ensemble pour rechercher, récupérer, et utiliser des informations. La recherche d'information est généralement traitée en tant qu'activité essentiellement individuelle, comme en témoigne la majorité des modèles de recherche d'information où l'individu est au cœur de la modélisation. Dans cet article, nous proposons un cadre théorique basé sur la théorie de l'activité pour étudier la recherche collaborative d'information. Nous nous basons sur la littérature en sciences de l'information et en d'autres disciplines, où la théorie de l'activité est utilisée, pour déterminer les éléments importants à prendre en compte dans l'étude d'une activité de recherche collaborative d'information. Le cadre théorique développé est utilisé pour analyser un cas de recherche collaborative d'information où des petits groupes d'étudiants sont impliqués dans la réalisation d'un travail collectif visant à produire un dossier documentaire sur un sujet donné.. Les Cahiers du numérique, Lavoisier, 2012, pp.131-158. 〈hal-00738686〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

277