Les acteurs de l'éducation populaire et de la CST face aux conséquences de la catégorisation scolaire en scientifiques ou non.

Résumé : Les discours prônant le développement d'une culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) pour tous se répètent depuis trente ans à cause de leurs ambiguïtés et des effets secondaires de l'organisation des filières scolaires. Imaginant des actions de CSTI capables à la fois d'améliorer la détection de l'élite et le partage des savoirs, ils oublient que le système d'enseignement catégorise les élèves en ¼ de scientifiques et ¾ de non-scientifiques. Aux obstacles cognitifs individuels, s'ajoute pour ces derniers un obstacle " conatif " qui entraînera une résignation apprise, voire une auto-prophétie de ne plus être capable de s'intéresser aux sciences. De plus, cette CSTI volontariste - qui est une culture prescrite et non la valorisation des dimensions scientifiques et techniques de la culture vécue par chacun - renforce la rupture épistémologique entre savoirs scientifiques et savoirs issus du quotidien : au lieu de mettre en valeur les opportunités d'acculturation scientifique que fournissent des pratiques techniques, elle introduit un obstacle " scolastique ". Le champ des actions de la CSTI pour adultes devrait alors s'analyser en deux familles. La première organisant le dialogue entre scientifiques et "profanes", donc ne remettant pas en cause la fabrication de ce clivage mais l'instituant plus encore. La seconde favorisant a contrario l'appropriation de savoirs et de méthodes qui transgressent ce clivage scolaire. Mais le rôle de l'éducation populaire ne devrait-il pas être avant tout de le dénoncer ? De le déclarer vétuste en arguant que le caractère scientifique ne devrait pas être vu comme une catégorie scolaire, mais comme une composante de toutes les qualifications professionnelles et une perspective appropriable par toutes et tous les citoyens ?
Type de document :
Communication dans un congrès
Université de Lorraine. Journées Hubert Curien de la culture scientifique et technique 2012, International conference on science communication, Sep 2012, NANCY, France. pp.38-6, 2012


https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00736893
Contributeur : Olivier Las Vergnas <>
Soumis le : mercredi 3 octobre 2012 - 18:53:55
Dernière modification le : mercredi 20 juillet 2016 - 16:47:17
Document(s) archivé(s) le : vendredi 4 janvier 2013 - 03:55:41

Fichier

OLV_JIHC_2012_VA.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00736893, version 1

Collections

Citation

Olivier Las Vergnas. Les acteurs de l'éducation populaire et de la CST face aux conséquences de la catégorisation scolaire en scientifiques ou non.. Université de Lorraine. Journées Hubert Curien de la culture scientifique et technique 2012, International conference on science communication, Sep 2012, NANCY, France. pp.38-6, 2012. <hal-00736893>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

180

Téléchargements du document

173