Réorganisation spatiale à Vientiane : entre ouverture économique et importation de modèles de développement urbain

Résumé : Alors que l'instauration de la RDP Lao avait coupé Vientiane de ses relations avec la plupart des pays du Sud-Est asiatique, l'assouplissement progressif du régime, à partir de 1986, permit une reprise des échanges économiques et un retour des investissements directs étrangers, essentiellement au profit de la Thaïlande. Dans le même temps, la Banque Asiatique de Développement, à travers le programme de la " Région du Grand Mékong ", inscrivait la RDP Lao et Vientiane dans le projet d'intégration transnationale. L'ouverture économique, l'insertion dans les réseaux régionaux, mais aussi l'impact de l'application de modèles occidentaux d'organisation des espaces urbains, ont profondément modifié la structuration fonctionnelle et spatiale de la capitale laotienne -- longtemps nébuleuse de villages. L'émergence d'un corridor industriel entre la capitale et le pont international sur le Mékong, en prolongation du corridor de développement du Nord-Est thaïlandais, souligne l'inscription de Vientiane dans l'orbite économique de Bangkok.
Type de document :
Article dans une revue
Annales de géographie, Armand Colin, 2010, pp.120-136. 〈10.3917/ag.671.0120 〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00731653
Contributeur : Céline Clauzel <>
Soumis le : jeudi 13 septembre 2012 - 17:54:19
Dernière modification le : vendredi 8 juin 2018 - 14:50:09

Identifiants

Collections

Citation

Patrice Tissandier. Réorganisation spatiale à Vientiane : entre ouverture économique et importation de modèles de développement urbain. Annales de géographie, Armand Colin, 2010, pp.120-136. 〈10.3917/ag.671.0120 〉. 〈hal-00731653〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

188