L'Ordre et la morale : quand l'industrie du cinéma bouscule la coutume kanak

Résumé : L'Ordre et la morale, fiction de Mathieu Kassovitz relatant les évènements d'Ouvéa en 1988, sans conteste le plus grand projet cinématographique portant sur la Nouvelle-Calédonie réalisé à ce jour, s'est trouvé au coeur des polémiques de sa préparation à sa sortie et sa diffusion en 2011. Cet article traduit les observations et les réflexions de deux chercheurs ayant assisté à la mise en place puis à l'annulation du tournage à Ouvéa. Il s'attache à restituer les débats et les réactions des habitants au cours des différentes étapes du projet, tout en élargissant la perspective aux controverses que le film ou son projet ont pu susciter à l'échelle calédonienne et métropolitaine. Les apports de l'anthropologie et de la géographie se complètent ici pour apporter des éclairages sur la nature et les enjeux du film à différents niveaux. Ils permettent à ce titre d'expliquer certains ratés et les déceptions dont le film a parfois fait l'objet.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00719853
Contributor : Mélissa Nayral <>
Submitted on : Saturday, July 21, 2012 - 10:23:26 AM
Last modification on : Thursday, February 14, 2019 - 11:08:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00719853, version 1

Collections

Citation

Mélissa Nayral, Mathias Faurie. L'Ordre et la morale : quand l'industrie du cinéma bouscule la coutume kanak. Journal de la Société des Océanistes, Société des Océanistes, 2012, 1 (134), pp.121-136. ⟨hal-00719853⟩

Share

Metrics

Record views

265