La présentation de la France, de l'Espagne et de l'Empire ottoman dans le manuel d'histoire de Moïse Fresco destiné aux écoles primaires de l'Alliance israélite universelle (début du XXe siècle)

Résumé : Dans cette étude, nous examinons comment Moïse Fresco, de nationalité ottomane, directeur d'école à Constantinople, formé à l'école normale de l'AIU de Paris et auteur de nombreux manuels, présente la France, l'Espagne et l'Empire Ottoman, trois pays méditerranéens de référence pour les juifs sépharades de l'AIU, dans son manuel 'Notions d'histoire des peuples modernes destinées aux écoles israélites', publié au tournant du 20e siècle, conforme au programme des écoles de l'AIU (AIU : 1903). Nous étudions en particulier la construction d'un point de vue communautaire qui échappe aux dynamiques nationalistes de l'époque. I
Type de document :
Communication dans un congrès
Pierre Boutan, Bruno Maurer, Hassan Remaoun. Echanges humains et culturels en Méditerranée dans les manuels scolaires, Nov 2009, Montpellier, France. L'Harmattan, pp.217-234, 2012, Collection Manuels scolaires et sociétés
Liste complète des métadonnées


https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00715388
Contributeur : Danielle Omer <>
Soumis le : vendredi 6 juillet 2012 - 20:30:03
Dernière modification le : lundi 13 février 2017 - 09:03:48
Document(s) archivé(s) le : dimanche 7 octobre 2012 - 02:40:25

Fichier

03_Omer_def.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00715388, version 1

Collections

Citation

Danielle Omer. La présentation de la France, de l'Espagne et de l'Empire ottoman dans le manuel d'histoire de Moïse Fresco destiné aux écoles primaires de l'Alliance israélite universelle (début du XXe siècle). Pierre Boutan, Bruno Maurer, Hassan Remaoun. Echanges humains et culturels en Méditerranée dans les manuels scolaires, Nov 2009, Montpellier, France. L'Harmattan, pp.217-234, 2012, Collection Manuels scolaires et sociétés. <hal-00715388>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

133

Téléchargements du document

128