Modélisation 3D et 1D de l'atmosphère solaire

Résumé : Les modélisations de sous surface et de l'atmosphère solaire 1D reposant sur la phénoménologie de laconvection (MLT, CGM) ne rendent pas compte de la complexité de ces régions : gradient thermique, pression turbulente,transfert radiatif et champ magnétique. D'ailleurs,les observations sismiques ne sont pas en accord avec les prédictions de ces modélisations. Nous avons mené des simulations de la surface solaire en employant le code magnétohydrodynamique 3D Stagger. Ce code aborde la convection de surface depuis le minimum de température photosphérique jusque 4000 kilomètres plus bas et rend directement compte de ses effets dynamiques. Il permet de calculer la stratification moyenne 1D qui est sondée par la sismologie solaire et stellaire. Il permet aussi d'estimer la forme du limbe solaire pour différentes longueurs d'ondes et l'influence qu'a le champ magnétique jusqu'à la base de la chromosphère. En particulier la présence de champ magnétique provoque une diminution du support turbulent ce qui entraine une contraction du rayon solaire. Ceci confirme une anti corrélation entre rayon et activité de l'étoile. D'autres résultats utiles pour Picard et SOHO seront présentés. Ce travail peut s'étendre à bien d'autres étoiles e type solaire présentant une activité de surface. L. Piau et al., 2009, A&A, 506, 175 L.Piau et al., 2011, Proceedings de la SF2A, p 403
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00711406
Contributor : Catherine Cardon <>
Submitted on : Sunday, June 24, 2012 - 7:06:07 PM
Last modification on : Tuesday, May 14, 2019 - 11:04:01 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00711406, version 1

Citation

Laurent Piau, Sylvaine Turck-Chièze. Modélisation 3D et 1D de l'atmosphère solaire. PNST 2012 (Programme National Soleil Terre), Mar 2012, La Londe-les-Maures, France. ⟨hal-00711406⟩

Share

Metrics

Record views

197