Que sait-on des précipitations en altitude dans les Andes semi-arides du Chili ?

Résumé : On cherche souvent à établir la distribution spatiale des précipitations sur une grille régulière. Les méthodes d'interpolation spatiale sont couramment utilisées pour estimer de telle distribution à partir des observations au sol d'un réseau de mesures. Dans les régions montagneuses, l'estimation des précipitations en altitude reste un défi et les résultats des interpolations spatiales doivent être contrôlés avec le maximum d'attention. Nous proposons dans cet article une méthodologie de validation d'un champ de précipitation à trois niveaux successifs. Elle est appliquée dans le contexte d'une région semi-aride montagneuse, le Norte Chico au Chili (26°S-32°S). L'application de cette méthodologie a permis de mettre en évidence les bénéfices apportés par une méthode d'interpolation développée par Valéry [1] pour les zones de montagne. En particulier, le bilan hydrologique des bassins versants les plus en altitude est rendu plus vraisemblable.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00698933
Contributor : Simon Gascoin <>
Submitted on : Friday, May 18, 2012 - 1:19:30 PM
Last modification on : Wednesday, February 19, 2020 - 9:22:23 AM
Long-term archiving on: Sunday, August 19, 2012 - 2:25:40 AM

File

Bourgin2012-LHB.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Citation

Pierre-Yves Bourgin, Vasken Andréassian, Simon Gascoin, Audrey Valéry. Que sait-on des précipitations en altitude dans les Andes semi-arides du Chili ?. La Houille Blanche - Revue internationale de l'eau, EDP Sciences, 2012, pp.12-17. ⟨10.1051/lhb/2012010⟩. ⟨hal-00698933v1⟩

Share

Metrics

Record views

54

Files downloads

157