Nettoyage perpétuel de réseaux

Lélia Blin 1 Janna Burman 2 Nicolas Nisse 3
1 NPA - Networks and Performance Analysis
LIP6 - Laboratoire d'Informatique de Paris 6
2 GRAND-LARGE - Global parallel and distributed computing
LRI - Laboratoire de Recherche en Informatique, LIFL - Laboratoire d'Informatique Fondamentale de Lille, UP11 - Université Paris-Sud - Paris 11, Inria Saclay - Ile de France, CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique : UMR8623
3 MASCOTTE - Algorithms, simulation, combinatorics and optimization for telecommunications
CRISAM - Inria Sophia Antipolis - Méditerranée , COMRED - COMmunications, Réseaux, systèmes Embarqués et Distribués
Résumé : Dans le cadre du nettoyage de graphes contaminés ( graph searching), des agents mobiles se déplacent successivement le long des arêtes du graphe afin de les nettoyer. Le but général est le nettoyage en utilisant le moins d'agents possible. Nous plaçons notre étude dans le modèle de calcul distribué CORDA minimaliste. Ce modèle est muni d'hypothèses très faibles : les nœuds du réseau et les agents sont anonymes, n'ont pas de mémoire du passé ni sens commun de l'orientation et agissent par cycles Voir-Calculer-Agir de manière asynchrone. Un intérêt de ce modèle vient du fait que si le nettoyage peut être fait à partir de positions arbitraires des agents (par exemple, après pannes ou recontamination), l'absence de mémoire implique un nettoyage perpétuel et donc fournit une première approche de nettoyage de graphe tolérant aux pannes. Les contraintes dues au modèle CORDA minimaliste nous amènent à définir une nouvelle variante de nettoyage de graphes - le nettoyage sans collision, autrement dit, plusieurs agents ne peuvent occuper simultanément un même sommet. Nous montrons que, dans un contexte centralisé, cette variante ne satisfait pas certaines propriétés classiques de nettoyage comme par exemple la monotonie. Nous montrons qu'interdire les ''collisions'' peut augmenter le nombre d'agents nécessaires d'un facteur au plus $\Delta$ le degré maximum du graphe et nous illustrons cette borne. De plus, nous caractérisons complètement le nettoyage sans collision dans les arbres. Dans le contexte distribué, la question qui se pose est la suivante. Existe-t-il un algorithme qui, étant donné un ensemble d'agents mobiles arbitrairement répartis sur des sommets distincts d'un réseau, permet aux agents de nettoyer perpétuellement le graphe ? Dans le cas des chemins, nous montrons que la réponse est négative si le nombre d'agents est pair dans un chemin d'ordre impair, ou si il y a au plus deux agents dans un chemin d'ordre au moins $3$. Nous proposons un algorithme qui nettoie les chemins dans tous les cas restants, ainsi qu'un algorithme pour nettoyer les arbres lorsqu'un nombre suffisant d'agents est disponible initialement.
Type de document :
Communication dans un congrès
Mathieu, Fabien et Hanusse, Nicolas. 14èmes Rencontres Francophones sur les Aspects Algorithmiques des Télécommunications (AlgoTel), 2012, La Grande Motte, France. 14èmes Rencontres Francophones sur les Aspects Algorithmiques des Télécommunications (AlgoTel), pp.4, 2012
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00687134
Contributeur : Nicolas Nisse <>
Soumis le : jeudi 12 avril 2012 - 13:13:00
Dernière modification le : lundi 4 décembre 2017 - 15:14:09
Document(s) archivé(s) le : mercredi 14 décembre 2016 - 22:18:59

Fichier

algotel_14feb.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00687134, version 1

Citation

Lélia Blin, Janna Burman, Nicolas Nisse. Nettoyage perpétuel de réseaux. Mathieu, Fabien et Hanusse, Nicolas. 14èmes Rencontres Francophones sur les Aspects Algorithmiques des Télécommunications (AlgoTel), 2012, La Grande Motte, France. 14èmes Rencontres Francophones sur les Aspects Algorithmiques des Télécommunications (AlgoTel), pp.4, 2012. 〈hal-00687134〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

357

Téléchargements de fichiers

113