Appropriation des avatars par des étudiants d'architecture et impact sur l'interaction.

Résumé : L'intérêt d'utiliser des mondes synthétiques pour l'apprentissage des langues (Cooke-Plagwitz, 2008; Molka-Danielson & Deutschmann, 2009) et pour l'apprentissage de l'architecture se développe (Gu. et al., 2009; Garner et al, 2011). Cet intérêt, ainsi que le besoin croissant des architectes de développer leurs compétences en langue seconde (L2) afin de faciliter leur mobilité et leur embauche, a conduit à la mise en place de la formation "Building Fragile Spaces". Un protocole de recherche a été élaboré pour suivre et recueillir les données de cette formation. "Building Fragile Spaces" a adopté l'approche didactique Emile (Enseignement d'une Matière Intégré à une Langue Etrangère, Clil en anglais) et a été conçue par des enseignants d'architecture de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture Paris-Malaquais et des tuteurs de langue de l'Université Blaise Pascal. La formation s'est étalée sur une semaine en intensif durant laquelle chaque groupe d'apprenants élaborait son projet architectural, en alternant du matin au soir présentiel et distance. Le présentiel était animé par les enseignants d'architecture ; le distanciel par les tuteurs de langue. Les séances en L2 (anglais ou français suivant les groupes) ont eu pour cadre le monde synthétique Second Life et ont incorporé des objectifs architecturaux ainsi que langagiers. Peterson (2010) suggère que les avatars renforcent les affordances des mondes synthétiques pour l'interaction. Lamy et Hampel (2007) exposent certaines interrogations soulevées par l'utilisation des avatars dans des situations d'apprentissage : i) l'utilisation ou non par les apprenants des avatars pour développer leur identité ; ii) l'impact de la personnification des avatars sur l'interaction ; et iii) l'influence des personnages incarnés par les étudiants à travers leurs avatars sur les interactions. Notre étude de la formation "Building Fragile Spaces" décrit le développement des identités au sein du monde synthétique (inworld) et des "online personae"(Turkle, 2011:11) des étudiants d'architecture à travers la dimension non verbale de leur communication et en particulier à travers l'apparence des avatars et l'utilisation de leurs gestes. La plupart de ces étudiants, de niveau A2-B2 (CECR), n'avait auparavant jamais utilisé le monde synthétique Second Life. Pour cette communication, nous nous appuyons sur des séances réflexives en L2 dans lesquelles des groupes de quatre ou cinq étudiants étaient amenés à réfléchir à l'avancement de leur projet architectural et à leurs contributions individuelles. Nous mettons en relation l'utilisation des modes de communication verbal et non verbal en montrant de quelle manière le non verbal donne des opportunités pour la prise de parole et soutient les interactions. Pour illustrer ceci, nous nous appuyons sur des données quantitatives extraites des transcriptions multimodales des séances. Dans ces transcriptions, chaque acte verbal et non verbal a été transcrit et codé. La méthodologie employée pour la transcription multimodale (Saddour, Wigham & Chanier, 2011) s'appuie sur notre recherche antérieure (Ciekanski & Chanier, 2008) et sur la méthodologie de constitution des corpus d'apprentissage LETEC (LEarning and TEaching corpora; Mulce, 2010). Les post-questionnaires et entretiens conduits après la formation nous permettent d'analyser le rôle joué par les identités inworld des étudiants dans leur mise en confiance pour s'exprimer en L2 (cf. Schweinhorst, 2002) et dans le fonctionnement de leurs groupes.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Liste complète des métadonnées

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00672692
Contributor : Ciara R. Wigham <>
Submitted on : Monday, February 27, 2012 - 5:18:25 PM
Last modification on : Friday, March 9, 2018 - 9:14:03 PM
Document(s) archivé(s) le : Monday, May 28, 2012 - 2:21:46 AM

Files

Wigham-Chanier-resumeACEDLE.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00672692, version 1

Collections

Citation

Ciara R. Wigham, Thierry Chanier. Appropriation des avatars par des étudiants d'architecture et impact sur l'interaction.. 2011. ⟨hal-00672692⟩

Share

Metrics

Record views

232

Files downloads

104