Bilan sédimentaire de la tempête du 10 mars 2008 sur un secteur protégé mais en érosion à Noirmoutier (Vendée, France) : le cas de la dune et de la plage des Éloux

Résumé : L'analyse diachronique des données disponibles sur le long terme montre que l'érosion de la plage des Éloux dans l'île de Noirmoutier (France) s'est produite entre 1832 et 2008 à des vitesses variables avec un taux moyen de recul du trait de côte de 0,7 m/an. La période 1999-2008 enregistre un fort recul du trait de côte avec un taux moyen de 1,9 m/an. Dans ce contexte, une forte tempête comme celle du 10 mars 2008, si elle contribue à la tendance érosive générale, n'a pas entraîné de conséquences morphogéniques très importantes sur l'île de Noirmoutier. Cet article cherche à estimer cet impact sur la plage des Éloux et à mettre en lumière le fait que l'effet minime de cette tempête importante est imputable à divers facteurs qui sont discutés (dérive inversée, stock sédimentaire disponible sur l'avant plage, défenses côtières). Tempête, plage, érosion, aménagement littoral
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00668749
Contributor : Mohamed Maanan <>
Submitted on : Friday, February 10, 2012 - 12:24:27 PM
Last modification on : Wednesday, November 13, 2019 - 3:41:36 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00668749, version 1

Citation

Paul Fattal, Marc Robin, Martin Paillart, Mohamed Maanan, Christine Lamberts, et al.. Bilan sédimentaire de la tempête du 10 mars 2008 sur un secteur protégé mais en érosion à Noirmoutier (Vendée, France) : le cas de la dune et de la plage des Éloux. Norois, Presses universitaires de Rennes, 2010, pp.101-114. ⟨hal-00668749⟩

Share

Metrics

Record views

471