Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Va-et-vient de l'iconicité en Langue des Signes Française

Résumé : La langue des signes permet d'entrevoir au plus près ce qu'est une langue, en remettant en question les frontières habituelles de ce que nous considérons comme appartenant au domaine du "linguistique". Nous avons choisi d'étudier la Langue des Signes Française (LSF) dans le cadre d'une grammaire de l'iconicité. Dans une perspective sémiogénétique, la bifurcation postulée par Cuxac (2000) détermine deux pôles qui coexistent et entre lesquels le va-et-vient est constant, lors des activités discursives les plus variées. On a d'une part la grande iconicité, traces structurales d'une visée iconicisatrice (ou illustrative) de l'expérience sensible, qui donne à voir tout en disant, d'autre part les signes standard, sans visée illustrative, qui disent seulement. C'est par ces deux grands axes qu'une grammaire de la LSF peut être établie. L'entre-deux des visées sera envisagé ici, avec un éclairage particulier des transferts de personne (prises de rôles) constitutifs de la grande iconicité, grâce à des exemples issus de deux corpus vidéo de locuteurs sourds adultes.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00617905
Contributor : Marie-Anne Sallandre Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, September 6, 2011 - 9:16:22 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 10:53:54 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, December 7, 2011 - 2:20:35 AM

File

Sallandre_2001_AILE15.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00617905, version 1

Citation

Marie-Anne Sallandre. Va-et-vient de l'iconicité en Langue des Signes Française. Acquisition et Interaction en Langue Etrangère, Association Encrages, 2001, pp.37-59. ⟨hal-00617905⟩

Share

Metrics

Record views

269

Files downloads

937