"Je suis le multiple: exil historique et métaphorique dans l'oeuvre d'Edward Saïd"

Résumé : Cet article se propose d'étudier la politique et la poétique de l'exil dans la pensée d'Edward Saïd : l'exil comme condition historique et métaphorique. Si, pour Saïd, l'exil est la condition même de l'intellectuel dissident, la position d'étranger ou d'étrangeté au monde est aussi au fondement de l'écriture et plus particulièrement de la poésie. Elle implique un sentiment de non-appartenance et de distance mais aussi un double regard (" en contrepoint ") qui empêche de s'ériger comme possesseur ou détenteur d'une vérité, d'un lieu, d'un langage, d'une représentation du monde ou d'un récit totalisant. Cette double perspective permet d'autre part d'envisager l'identité non pas comme retour à soi, un " je " plein et clos, identique à lui-même, mais en devenir et en relation. Elle fait entrer l'Autre en soi. L'identité se forge alors par le détour de l'altérité. L'exilé est aussi, selon la belle formule d'Edward Saïd, " hôte provisoire " : sa relation au monde est traversée par un sentiment d'impermanence ou de fragilité (thème cher à la poésie de Mahmoud Darwish, sur laquelle cet article reviendra), né d'un sens aigu de l'histoire qui a provoqué l'arrachement au lieu. Il s'agit donc d'habiter, de penser et de dire le monde, voire de le réinventer, à partir de cette perte irrémédiable / à partir de cette distance. La poésie, notamment par le travail de la métaphore, qui rend la réalité étrangère à elle-même (ce qui est dans la poésie n'est pas et est comme disait Ricœur) permet justement de voir le monde entier comme une terre étrangère, mais aussi de le réinventer.
Type de document :
Article dans une revue
Tumultes, Editions Kimé, 2010, pp.49-66
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00557928
Contributeur : Laetitia Zecchini <>
Soumis le : jeudi 20 janvier 2011 - 12:20:15
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:11

Identifiants

  • HAL Id : hal-00557928, version 1

Collections

Citation

Laetitia Zecchini. "Je suis le multiple: exil historique et métaphorique dans l'oeuvre d'Edward Saïd". Tumultes, Editions Kimé, 2010, pp.49-66. 〈hal-00557928〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

327