S. Française-de-philosophie, précise que « l'enseignement moderne de la Géométrie, enseignement plus intuitif et plus expérimental, aurait sans doute pour effet de rendre les classes de mathématiques plus intéressantes, plus attrayantes, et il est probable que cette méthode nouvelle donnerait plus d'élèves ayant le goût pour les mathématiques

A. Ali and S. A. , Kitâb fî mâ yahtâju ilayhi as-sani c min a c mâl al-handasa [Livre de ce qui est nécessaire à l'artisan en constructions géométriques, p.177, 1979.

R. Bkouche, Sur la notion de perspective historique dans l'enseignement d'une science, Repères-IREM, vol.39, pp.35-59, 2000.

B. Boncompagni, 1855]; Intorno ad alcuni problemi trattati da Leonardo Pisano nel suo Liber Quadratorum, pp.1855-1883

H. L. Busard, Campanus of Novara and Euclid's Elements, p.768, 2005.

A. Djebbar, La géométrie du mesurage et du découpage dans les mathématiques d'al-Andalus (X e -XIII e s, Liber Amicorum Jean Dhombres, pp.113-147, 2007.

B. Hughes, Fibonacci's De Practica Geometrie, p.412, 2008.
DOI : 10.1007/978-0-387-72931-2

M. Moyon, La géométrie pratique en Europe en relation avec la tradition arabe, l'exemple de mesurage et du découpage : Contribution à l'étude des mathématiques médiévales, Thèse de doctorat en Epistémologie et Histoire des Sciences, 2008.

S. Belmehdi and M. Moyon, Mathématiques et interculturalité: le découpage des figures de la Mésopotamie au moyen-âge latin, Mathématiques et interculturalité, 2009.

L. E. Sigler, The book of squares, p.124, 1987.

A. Simi, eredità della Practica Geometriae di Leonardo Pisano nella geometria del basso medioevo e del primo rinascimento, pp.9-41, 2004.

B. Vitrac, Euclide, Les éléments, Traduction et commentaires, p.4, 1990.

F. Woepcke, Recherches sur l'histoire des sciences mathématiques chez les orientaux d'après des traités inédits arabes et persans, Journal Asiatique, vol.5, pp.218-256, 1855.