Les noms en ance/ence du français : quel(s) patron(s) constructionnel(s) ?

Résumé : Alors que quelques travaux relativement récents portent sur la suffixation en ant du français, de façon exclusive (par exemple, (Laporte, 1992, Lerat, 1984, Winther, 1975)), ou partielle (par exemple, (Anscombre, 2000, Fradin, 1997, Kupferman, 1992)), à notre connaissance du moins, la suffixation en ance/ ence, notée désormais Ance, n'a suscité aucun travail de recherche à part entière depuis (François, 1939, 1950). Tout au plus s'est-elle vu consacrer quelques lignes ou pages comme dans (Dubois, 1962 :15) ; (Corbin, 1987 : 71) ou (Tanguy et Hathout, 2002), comme si le(s) patron(s) constructionnel(s) au(x)quel(s) elle correspond allai(en)t de soi. Or, les données extraites des dictionnaires contemporains ou recueillies sur la Toile permettent a priori de dégager quatre patrons d'analyse pour les noms en Ance du français : – analysabilité à partir d'un adjectif de la forme Xant/Xent (désormais noté XAnt) où X est un verbe : (1) aberrance (aberrant / aberrer) ; condescendance (condescendant / condescendre) ; rutilance (rutilant / rutiler) Le nom en Ance exprime alors tendanciellement, à la façon d'un nom, le même caractère, la même qualité que l'adjectif en Ant correspondant. Par exemple, le Trésor de la Langue Française (désormais, TLF) définit rutilance par « Caractère de ce qui est rutilant, d'un rouge éclatant ou de tons lumineux ». – analysabilité à partir d'un adjectif de la forme XAnt dépourvu de verbe correspondant, au moins en synchronie : (2) belligérance (belligérant) ; intermittence (intermittent) ; latence (latent) Le nom en Ance a la même valeur sémantique que dans le cas précédent, à ceci près que l'adjectif n'est pas issu du participe présent d'un lexème verbal français (par exemple, intermittence : « Caractère de ce qui est intermittent »). – analysabilité à partir d'un verbe sans médiation par une étape adjectivale : (3) accoutumance (accoutumer) ; espérance (espérer) ; guidance (guider) ; préférence (préférer) Le nom en Ance est alors un nom de procès, et constitue parfois un doublet d'un nom processif en ion (culminance/culmination ; irradiance/irradiation), en –ment (accroissance/accroissement ; acquiescence/ acquiescement) ou en age (guidance/guidage) formé sur le même verbe. Il existe même quelques cas de triplets de processifs reliables à un même verbe tels débectance/débectage/débectation. – analysabilité à partir d'un nom de la forme XAnt : (4) gérance (gérant) ; lieutenance (lieutenant) ; présidence (président) Le nom en Ance désigne alors la fonction ou la charge exprimée par le lexème-base, éventuellement le lieu où elle s'exerce, ainsi que sa durée. On notera que, dans certains cas, plusieurs patrons d'analyse sont envisageables pour un même nom : c'est par exemple le cas d'attirance, qui fait aussi bien office de nom de procès vis-à-vis du verbe attirer (Pierre est attiré par Marie ; L'attirance de Pierre pour Marie) ou de nom de qualité vis-à-vis de l'adjectif attirant, comme l'indique la citation sous (5) empruntée à (Baudouin et Tiberghien, 2004) : (5) Le degré d'attirance des visages est généralement contrôlé de deux façons: (i) les visages sont présélectionnés comme étant attirants ou non-attirants et, parfois, moyennement attirants, [...]. L'objectif de la présente recherche est de détailler chacun de ces patrons d'analyse et d'évaluer leur disponibilité en synchronie afin de vérifier si l'on assiste bien actuellement à la « reviviscence du suffixe ance » selon les termes de (Buridant, 2006 :11). Pour ce faire, l'article examine dans un premier temps les données du TLF. Dans un second temps, sont discutées les données observables hors dictionnaire récoltées sur la Toile et absentes du TLF pris comme représentant des dictionnaires de langue générale, selon un protocole précisé à ce moment là.
Document type :
Conference papers
Liste complète des métadonnées

Cited literature [37 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00521036
Contributor : Fiammetta Namer <>
Submitted on : Friday, September 24, 2010 - 5:50:30 PM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:46:59 AM
Document(s) archivé(s) le : Saturday, December 25, 2010 - 2:36:14 AM

Files

articleCMLF_154_versionDefinit...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00521036, version 1

Collections

Citation

Georgette Dal, Fiammetta Namer. Les noms en ance/ence du français : quel(s) patron(s) constructionnel(s) ?. congrès mondial de linguistique française, Jul 2010, Nouvelle-Orléans, États-Unis. pp.893-907. ⟨hal-00521036⟩

Share

Metrics

Record views

242

Files downloads

2758