Européens et prédateurs exotiques en Indochine, le cas du tigre

Résumé : L'expansion coloniale du XIXe siècle amène les Européens à s'installer dans des territoires qui leur étaient très largement inconnus. Là, ils se trouvent face à une nature et une faune souvent perçue comme hostiles et dangereuses. Entre 1858 et 1897-1898, les Français prennent pied dans la péninsule indochinoise et y établissent une Union composée notamment de la Cochinchine, du Cambodge, du Tonkin de l'Annam et du Laos. Le système de domination en place, une société coloniale, essentiellement urbaine, se développe ; mais " la brousse " avec ses secrets et ses dangers joue encore un rôle important dans l'imaginaire des Français d'Indochine. Là, l'archétype du prédateur exotique est le tigre (Panthera tigris corbetti), figure emblématique d'une jungle fantasmée : Ong Cop, le seigneur tigre. Nous chercherons ici à étudier les relations homme-tigre en Indochine, en insistant sur la partie méridionale, Cambodge, Cochinchine et sud de l'Annam. Nous verrons comment les Français ont réagi à la présence du tigre et quelles ont été les conséquences de la colonisation européenne pour les rapports entre l'homme et l'animal.
Document type :
Book sections
Liste complète des métadonnées

Cited literature [20 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00492359
Contributor : Carine Lecerf <>
Submitted on : Tuesday, April 26, 2011 - 9:42:15 AM
Last modification on : Thursday, April 4, 2019 - 2:17:57 PM
Document(s) archivé(s) le : Wednesday, July 27, 2011 - 2:20:06 AM

File

Guerin-Europeen-predateurs-exo...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00492359, version 1

Collections

Citation

Mathieu Guérin. Européens et prédateurs exotiques en Indochine, le cas du tigre. Repenser le sauvage grâce au retour du loup. Les sciences humaines interpellées, Pôle rural MRSH-Caen, p. 211-224, 2010. ⟨hal-00492359⟩

Share

Metrics

Record views

305

Files downloads

789