Mise en œuvre du contrôle de qualité d'une caméra TEMP-TDM

Résumé : Comme pour beaucoup de centre de médecine nucléaire, la décision du 25 novembre 2008 a modifié quelque peu nos habitudes. Même si l'obligation de maintenance et de contrôle de qualité en médecine nucléaire existait depuis l'arrêté du 3 mars 2003, la décision précise la nature et la fréquence des contrôles à effectuer. Les centres de médecine nucléaire pourvus en physiciens médicaux réalisaient déjà la plupart de ces contrôles, ce concept n'était pas nouveau pour eux. Mais qu'en est-il pour les autres centre ? des mesures étaient parfois faites, ou bien on comptait sur le constructeur pour les effectuer lors de maintenance, souvent rien n'était formalisé, voire même effectué. Notre expérience dans le domaine du contrôle qualité en médecine nucléaire est récente, mais nous trouvons intéressant de soulever quelques problèmes qui nous semblent légitimes, notamment le temps que tous ces contrôles nécessitent, les délégations qui sont envisageables, les moyens à mettre en place et les difficultés liées à leur application.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00458358
Contributor : Cyril Voyant <>
Submitted on : Saturday, February 20, 2010 - 10:03:24 PM
Last modification on : Friday, April 12, 2019 - 4:00:28 PM
Long-term archiving on : Wednesday, November 30, 2016 - 1:42:43 PM

Files

acomen.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

Collections

Citation

Cyril Voyant. Mise en œuvre du contrôle de qualité d'une caméra TEMP-TDM. Médecine Nucléaire, Elsevier/Masson, 2010, pp.01.002. ⟨10.1016/j.mednuc.2010.01.002⟩. ⟨hal-00458358⟩

Share

Metrics

Record views

314

Files downloads

4068