Pratiques de prise de notes des étudiants étrangers en début de séjour : les déstabilisations de leurs représentations

Résumé : Cette étude porte sur la prise de notes en cours par des étudiants étrangers en mobilité pour étude à l'Université du Mans et s'appuie sur 14 entretiens réalisés en 2001. Elle circonscrit l'analyse aux représentations des noteurs non-natifs et cherche à éviter l'illusion référentielle (Mondada : 2000). L'article est construit en deux parties : dans la première, les marques discursives de l'individualisation concernant les propres pratiques de l'étudiant sont observées. Dans la deuxième, qui porte sur la description des pratiques de prise de notes des autochtones, le rire des étudiants interviewés est décrypté.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Cécile Van den Avenne. Mobilités et contacts de langues, L'Harmattan, pp.109-120, 2005, Espaces discursifs
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [12 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00416676
Contributeur : Danielle Omer <>
Soumis le : lundi 14 septembre 2009 - 21:50:24
Dernière modification le : jeudi 1 décembre 2016 - 12:42:47
Document(s) archivé(s) le : mardi 15 juin 2010 - 23:39:34

Fichier

omer_article1.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00416676, version 1

Collections

Citation

Danielle Omer. Pratiques de prise de notes des étudiants étrangers en début de séjour : les déstabilisations de leurs représentations. Cécile Van den Avenne. Mobilités et contacts de langues, L'Harmattan, pp.109-120, 2005, Espaces discursifs. 〈hal-00416676〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

182

Téléchargements du document

294