. De, Elle exprime clairement qu'elle cherche à avoir le même comportement que ses collègues français

. La-façon-dont-ils-perçoivent-la-pdn-À-la-française-et-les-jugements and . Qu, manière dont ils ont envisagé leur séjour d'études en France Pour certains, l'attente était liée à la découverte d'un monde moderne, dynamique où les derniers développements technologiques sont présents sur les campus et où les étudiants jouissent d'une liberté épanouissante. La perception de pratiques qu'ils jugent traditionnelles, voire rétrogrades, les déçoit. C'est ce que dit clairement Chinoise : je croyais le pays étranger c'est différent qu'en Chine [?] les élèves très souvent parlent avec les professeurs mais c'est pas toujours prend les notes pendant le cours [?]. Pour d'autres, le voyage en France est surtout un voyage de découverte, une exploration dans un pays étranger où ils recherchent plutôt les conduites qui leurs paraissent étranges. Le comportement ethnographique de Américaine est un net exemple de cette tendance. Il est peu pertinent de catégoriser les 14 étudiants car cette simplification trop réductrice ne pourrait pas rendre compte de la variété de leurs perceptions et de leurs appréciations. Toutefois, la typologie des réponses qui a été établie peut aider les responsables à préparer le séjour d'étudiants étrangers dans une université française. En incitant les étudiants étrangers, d'une part

A. Blanchet and A. Gotman, L'enquête et ses méthodes : l'entretien, 1992.

F. Boch, Pratiques d'écriture et de réécriture à l'université, la prise de notes, entre texte source et texte cible, Lille : Presses Universitaires du Septentrion, 1998.

S. Girolami-galvin, Etude de la prise de notes en anglais par des étudiants francophones, 1989.

L. Mondada, De l'analyse des représentations à l'analyse des activités descriptives en contexte, pp.127-147, 1998.

D. Moore, Les représentations des langues et de leur apprentissage. Références, modèles, données et méthodes, 2001.

A. Piolat, La prise de notes, 2001.