La ville acteur de la memoria. Ratisbonne à la fin du Moyen Âge

Résumé : Alors que la plupart des études de la memoria ou des « attitudes devant la mort » se fondant sur des fonds testamentaires urbains n'accordent pas d'attention au contexte urbain comme élément essentiel d'analyse, l'article propose de considérer, avec l'exemple de Ratisbonne, que la ville est, d'une part, le cadre privilégié de la memoria de ses habitants, qui acquiert ainsi des caractères spécifiques, mais aussi qu'elle en est un acteur à part entière, la protégeant, contrôlant et limitant. La piété des Ratisbonnais est alors inséparable de leur identité urbaine.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00387929
Contributeur : Olivier Richard <>
Soumis le : mardi 26 mai 2009 - 10:31:25
Dernière modification le : mardi 2 octobre 2018 - 16:08:05
Archivage à long terme le : jeudi 10 juin 2010 - 21:48:19

Fichier

BullMHFA_richard_ville_acteur_...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00387929, version 1

Citation

Olivier Richard. La ville acteur de la memoria. Ratisbonne à la fin du Moyen Âge. Bulletin d'information de la Mission Historique Française en Allemagne, Wallstein Verlag, 2006, 42, pp.220-233. ⟨hal-00387929⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

218

Téléchargements de fichiers

742