Skip to Main content Skip to Navigation
Books

Paysans de la forêt à l'époque coloniale : la pacification des habitants des hautes terres du Cambodge

Résumé : L'INSTALLATION du protectorat français sur le Cambodge au XIXe siècle s'est accompagnée d'une volonté de modernisation de l'État et de contrôle de son territoire. C'est ainsi, entre 1863 et 1940, que les hautes terres du Nord-Est sont intégrées au royaume cambodgien, alors même que leurs habitants constituent des groupes ethniques distincts des Khmers. À partir des archives coloniales et cambodgiennes, d'entretiens avec des villageois de cette région, Mathieu Guérin retrace le processus de prise de contrôle des territoires des « paysans de la forêt », pour reprendre l'expression de l'ethnologue Jean Boulbet. L'analyse de ce processus est construite sur deux échelles : celle d'un ensemble de villages mnong, Bu La-Bu Gler, et celle plus large du Nord-Est cambodgien. Il a ainsi été possible de saisir les modifications des rapports entre les habitants des hautes terres et les autorités exogènes, khmères ou françaises, de les replacer dans le contexte plus large des politiques coloniales françaises en Indochine, tout en prenant en compte les évolutions sociales et culturelles dans les villages. Autant que les sources le permettent, les points de vue des paysans de la forêt, des autorités coloniales et des Cambodgiens ont été confrontés.
Document type :
Books
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00338283
Contributor : Carine Lecerf Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, November 12, 2008 - 3:15:53 PM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 11:34:11 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00338283, version 1

Collections

Citation

Mathieu Guérin. Paysans de la forêt à l'époque coloniale : la pacification des habitants des hautes terres du Cambodge. EFEO, 354 p., 2008. ⟨hal-00338283⟩

Share

Metrics

Record views

96