La théorie de l'esprit dans les interactions familiales : le développement de la négociation des oppositions chez des enfants autistes et des enfants témoins.

Résumé : Introduction Les enfants autistes présentent des dysfonctionnements de type socio-communicatif, considérés par beaucoup de chercheurs comme liés à des troubles du développement de la théorie de l'esprit, affectant le jeu des interprétations mutuelles d'intentions communicatives entre l'enfant et ses partenaires. Chez les enfants autistes, e fonctionnement de la théorie de l'esprit a cependant été étudié le plus souvent en situation expérimentale. De ce fait nous disposons de peu d'informations sur le fonctionnement des enfants autistes dans les situations de vie quotidienne et leur niveau de compétence dans des tâches métacognitives de compréhension d'autrui. Le but de ce travail est de comparer dans une approche développementale le fonctionnement pragmatique d'enfants autistes et d'enfants contrôles lors d'épisodes spontanés d'opposition (protestations, refus, interdictions, dénis) avec les partenaires familiaux. Ces situations créent un problème interactionnel qui demande à être géré. En vue de leur résolution, les participants sont souvent amenés à utiliser des moyens communicatifs adaptés, comme par exemple fournir une explication/justification, afin de persuader l'interlocuteur du bien fondé de sa propre intention ou point de vue, et constituent de ce fait des situations clé pour l'étude de la théorie de l'esprit en contexte. Méthode: L'étude porte sur 10 enfants d'âge verbal compris entre 3 et 4 ans (5 enfants autistes de 6 à 9 ans et 5 enfants témoins appariés en âge verbal) et10 enfants d'âge verbal compris entre 6 et 7 ans (5 enfants autistes de 6 à 10 ans et 5 enfants témoins appariés en âge verbal). En outre, 5 enfants témoins de 2 ans ont été inclus pour pouvoir comparer le fonctionnement des enfants autistes à celui d'enfants dont les compétences linguistiques et pragmatiques sont juste émergentes. Le diagnostic d'autisme a été établi selon des critères internationaux (DSM-IV, et ICD-10). L'âge verbal a été mesuré par le TVAP. Pour chaque famille, les données analysées portent sur deux observations d'interaction naturelle de 30 minutes chacune, filmées au domicile. Les épisodes d'oppositions et leur déroulement (présence de justification, d'insistance, compromis, demandes de clarifications, issue...) ont été codés de manière systématique selon des critères de codage bien définis (appliqués avec une fiabilité inter-juges de .85). Résultats: Les enfants autistes d'âge verbal moins avancé produisent moins de justifications de leurs oppositions que les enfants témoins appariés en âge verbal, mais autant que les enfants de deux ans. Les enfants autistes d'âge verbal plus avancé produisent des taux de justifications similaires à leurs témoins, mais leurs justifications semblent moins persuasives puisqu'elles donnent lieu à plus d'insistance ou à de contre-argumentations de la part du partenaire que les oppositions non justifiées. En outre, les enfants autistes de ce groupe ne sont pas convaincus aussi souvent que leurs témoins par les justifications de leurs partenaires. Conclusion: Les résultats indiquent la présence de différences mais aussi de ressemblances entre les échanges communicatifs familiaux des enfants autistes et des enfants témoins. Les difficultés semblent résider dans l'interprétation mutuelle des intentions communicatives manifestées par les partenaires en situation.
Type de document :
Communication dans un congrès
Le développement des métareprésentations chez l'enfant, 2008, Rouen, France
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00281354
Contributeur : Edy Veneziano <>
Soumis le : mercredi 21 mai 2008 - 19:57:17
Dernière modification le : mercredi 4 juillet 2018 - 23:14:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-00281354, version 1

Collections

Citation

Edy Veneziano, Marie-Hélène Plumet, Sylvia Cupello, Solenne Pingault, Carole Tardif. La théorie de l'esprit dans les interactions familiales : le développement de la négociation des oppositions chez des enfants autistes et des enfants témoins.. Le développement des métareprésentations chez l'enfant, 2008, Rouen, France. 〈hal-00281354〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

208