Emblématique et mythologie médiévale, le cygne, une devise princière

Résumé : Le cygne est l'un des thèmes favoris du vocabulaire iconographique de la fin du Moyen Âge. De nombreuses sources en témoignent ainsi que diverses formes d'art de cette période. En dehors des qualités esthétiques de cet animal, on peut s'interroger sur les raisons de cette omniprésence. Elle n'est pas fortuite et se justifie par la valeur symbolique du cygne, relayée par sa fonction emblématique. Curieusement, le cygne est absent du blason et ne se développe comme emblème qu'à la fin du Moyen Âge, à travers les devises. Les symboliques attribuées au cygne à cette période entretiennent de nombreux liens avec le monde chevaleresque et curial et justifient qu'au milieu de bien d'autres emblèmes, celui-ci ait connu un succès considérable notamment chez les princes de la maison anglaise de Lancastre. Signe absolu, signe chevaleresque et romanesque, signe lignager, signe nobiliaire et courtois, soigne christologique, le cygne témoigne aussi des aspirations de la société princière du temps en exprimant la conscience d'un parenté large, les sentiments ou la piété des princes.
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00280616
Contributor : Vanessa Ernst-Maillet <>
Submitted on : Monday, May 19, 2008 - 2:04:39 PM
Last modification on : Wednesday, September 5, 2018 - 1:30:07 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00280616, version 1

Collections

Citation

Laurent Hablot. Emblématique et mythologie médiévale, le cygne, une devise princière. Histoire de l'art : bulletin d'information de l'Institut national d'histoire de l'art publié en collaboration avec l'Association des professeurs d'archéologie et d'histoire de l'art des universités, Somogy, 2001, pp.51-64. ⟨hal-00280616⟩

Share

Metrics

Record views

402