La traduction vers le Moyen Français

Résumé : Les médiévistes connaissent bien les sens que les Arts poétiques latins du Moyen âge attribuent au mot translatio : transfert de langues et de cultures, mais aussi transplantation de lettres d'un monde à un autre monde, greffe vitale du passé sur le présent, donation de sens du présent au passé. Environ deux tiers des traductions médiévales sont faites entre le XIVe et le XVe siècle. Bien avant que la Renaissance ne revendique son ouverture sur le monde de l'Antiquité, le Moyen Âge, et en particulier les clercs de ses deux derniers siècles ont greffé sur la langue et la civilisation françaises tout un pan de la culture et de la littérature du passé, jusqu'en à en modifier pour toujours le code génétique. Réfléchir sur la traduction vers le moyen français, y compris celle de l'oc vers l'oïl, comme nous avons voulu le faire lors du IIe colloque de l'AIEMF (Association Internationale d'Études sur le Moyen Français), c'est être au cœur de la genèse de ce moyen français, de sa double proximité : avec l'ancien français et avec le français moderne. Le rôle joué par la traduction en moyen français apparaîtra encore plus clairement lorsque les médiévistes disposeront d'un répertoire global des traductions médiévales.
Type de document :
Direction d'ouvrage, Proceedings
Actes du IIe colloque de l'AIEMF, Apr 2006, Poitiers, France. 11, Brepols, CESCM, pp.460, 2007, The Medieval Translator, 978-2-503-52655-3
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00176231
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : mercredi 3 octobre 2007 - 08:58:48
Dernière modification le : vendredi 8 septembre 2017 - 11:36:56

Identifiants

  • HAL Id : hal-00176231, version 1

Collections

Citation

Claudio Galderisi, Cinzia Pignatelli. La traduction vers le Moyen Français. Actes du IIe colloque de l'AIEMF, Apr 2006, Poitiers, France. 11, Brepols, CESCM, pp.460, 2007, The Medieval Translator, 978-2-503-52655-3. <hal-00176231>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

146